Impact de Bpifrance

Accélérateurs PME de Bpifrance : évaluation de leur impact économique

En 2015, Bpifrance a lancé son programme d’accompagnement intensif : l'Accélérateur PME. En 2020, des chercheurs universitaires indépendants ont réalisé une étude scientifique inédite visant à mesurer les impacts économiques de ce dispositif non financier sur les trois premières cohortes de PME en ayant bénéficié. Retrouvez ici les principaux résultats de cette étude.

Favoriser l’émergence de champions nationaux et internationaux. C’est l’ambition du programme d’accompagnement sur mesure développé par Bpifrance : l’Accélérateur PME. Ce dispositif vise à accompagner les PME à fort potentiel de croissance en leur proposant des prestations de conseil, de formation et de mise en réseau spécifiquement adaptées à leurs besoins.
Afin de mesurer les impacts économiques de l’Accélérateur PME, des travaux ont été conduits par une équipe de chercheurs affiliés à la Fédération « Théorie et Evaluation des Politiques Publiques » du CNRS, dirigée par le Professeur Yannick L’Horty. Leurs analyses s’appuient sur une base de données concernant plus de 5 000 PME de croissance sur la période 2010-2018 croisant les données Bpifrance avec des données fiscales d’entreprises, et mobilisent une méthodologie statistique éprouvée en matière d’évaluation scientifique des politiques publiques.

Que retenir de cette étude ?

  • Le chiffre d’affaires des PME issues des promotions 2 et 3 de l’Accélérateur PME s’accroît de + 10 % supplémentaires en 2017 sous l’effet du programme. La valeur ajoutée s’accroît de + 16 % supplémentaires, tandis que les investissements corporels décuplent (+ 250 000€) ;
  • Le programme accroît la probabilité que les PME de la première promotion deviennent des ETI en 2016 (+ 8 %).

Les résultats de ces travaux ont été présentés fin 2020 lors de la Conférence Évaluation des politiques publiques de la DG Trésor et de l’Association Française de Science Économique (AFSE).

Téléchargez l’étude « Accélérer les entreprises ! » 
Conférence de l’AFSE

PARTAGEZ CE DOSSIER