L'Afrique, un marché à conquérir

Côte d’Ivoire : hub de l’Afrique de l’Ouest

Entrepreneurs, vous voulez mettre l'Afrique dans votre business plan ? Alors pensez au marché ivoirien.
Avec une croissance de plus de 7 % depuis 5 ans, la Côte d’Ivoire offre des opportunités de développement aux PME et ETI françaises... à condition de s’y investir « sur le long terme », selon Gérald Petit, directeur Afrique de l’Ouest, Business France.
Découvrez son interview.

Quels sont les atouts de ce marché ?

La Côte d’Ivoire affiche une croissance économique soutenue à plus de 7 % depuis 5 ans, portée par l’investissement public et la demande interne. Et les prévisions nous annoncent que ça va durer ! Pour cela, le pays possède de nombreux atouts : une stabilité retrouvée, une démographie vigoureuse ; une économie diversifiée permettant de surmonter les aléas des cours des matières premières, la présence active des bailleurs de fonds, une qualité des infrastructures (24 compagnies aériennes desservent Abidjan, axes routiers et ferroviaire vers l’hinterland) ou encore le dynamisme de la capitale Abidjan, qui exerce un pouvoir d'attraction tout en lui conférant une position de plaque tournante en Afrique de l’Ouest. D’ailleurs, 82 % des Ivoiriens de plus de 15 ans se montrent optimistes dans l’avenir !

France et Côte d'Ivoire : une relation bilatérale de qualité en quelques chiffres

  • 20 000 résidents français
  • 200 filiales françaises
  • 2e client de la France en Afrique
  • 10 vols directs Paris-Abidjan par semaine et 21 avec une escale
  • 1 des principaux pays d'intervention pour l'AFD dans le monde en termes financiers
  • +  10 % des exportations françaises en 2017 

Quelles sont les opportunités à saisir pour les entreprises françaises ?

Dans ce pays en phase soutenue d’émergence et dont le taux de croissance sera de l’ordre de 8 % en 2018, quasiment tous les secteurs sont porteurs, pour des PME et ETI. 
Le domaine agricole et l’agroalimentaire, sont des secteurs avec un énorme potentiel, pour lequel la France a des atouts à faire valoir. La Côte d’Ivoire est un grand producteur de cacao (40 % de la production mondiale), mais aussi de bananes, maïs, hévéa, etc. Et c’est de mon point de vue une filière aux enjeux cruciaux en termes d’emplois, de gestion durable et d’amélioration de la qualité de l’alimentation, dans laquelle nous ne voyons pas suffisamment d’entreprises françaises se positionner (machinisme agricole, ingénierie, équipements d’élevage, équipements IAA et boulangerie-viennoiserie-pâtisserie, vins et spiritueux). Et c'est dommage, surtout quand on sait que la population va doubler à l’horizon 2050 !

Comment trouver et travailler avec un partenaire sur place ?

Il suffit de prendre un billet d’avion, et la Team France, dont le bureau Business France d’Abidjan, se charge du reste !
Ça peut paraître simpliste mais si votre projet allie envie et véritable stratégie export, nous serons en mesure de vous concocter un programme personnalisé avec les contacts cibles en Côte d’Ivoire, lesquels auront été définis préalablement sur cahier des charges. En deux à quatre jours de mission il vous sera possible de rencontrer les interlocuteurs clés du marché ainsi que les partenaires potentiels, pour ensuite faire les bons choix et construire une relation durable. La qualité d’une relation étant primordiale, il conviendra dès le début de programmer des missions de suivi et de budgéter au minimum deux à trois déplacements par an pour développer les courants d’affaires.

Différentes cultures, différentes manières… quelles sont les bonnes pratiques à connaitre pour réussir sur place ?

Pour réussir, patience, résilience, rigueur, respect des engagements et investissement de long terme sont les clés du succès.
Le marché exige également une présence pérenne, c’est-à-dire des déplacements réguliers, et, à défaut d’une présence locale, je recommande de s’associer à un partenaire local (distributeur, intégrateur, installateur, etc.).

Quels sont les usages de paiement ?

La monnaie recommandée est l’euro. Il convient de privilégier le paiement d’avance et les transactions financières de banque à banque, et ne pas hésiter à avoir recours à un professionnel (avocat, conseiller juridique) pour conclure un contrat, ou régler un litige a posteriori.

Pour conclure, quel conseil donneriez-vous aux entrepreneurs français souhaitant se lancer en Côte d’Ivoire ?

Les bons chiffres du pays attisent les convoitises, et donc la concurrence. Il ne faut pas s’imaginer arriver en terre conquise ! La démarche de prospection doit s’inscrire dans une logique de long terme, et avec le même niveau d’implication et d’investissement que sur des marchés matures.
Tous les acteurs de la Team France sont présents à Abidjan pour accompagner les entreprises françaises (AFD, Proparco, Service économique, Expertise France, etc. et bien sûr Business France et Bpifrance) à toutes les phases de votre développement.
Faites-nous confiance, nous saurons vous guider sur ce marché plein d’avenir, qui peut aussi servir de tête de pont vers les autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Le saviez-vous ?

  • Bpifrance possède un responsable zone Afrique basé à Abidjan, Romain Bauret, pour vous accompagner dans vous projets de prospection, développement ou d’implantation en Afrique.
  • Le pays dispose du plus vaste réseau lagunaire d’Afrique (300 000 ha).
  • Chaque tablette de chocolat dans le monde contient au minimum 10 % de cacao de Côte d’Ivoire.
  • Abidjan est la troisième capitale de musique reggae au monde, après Londres et Kingston.
  • 80 % des internautes accèdent au web par le téléphone mobile.

!

Vous voulez identifier vos opportunités business sur les marchés internationaux ? Alors inscrivez-vous vite pour la 4e édition de Bpifrance Inno Generation qui aura lieu 11 octobre 2018 à l'AccorHotels Arena. Vous pourrez alors prendre rendez-vous avec les directeurs pays Business France et mettre le "monde" dans votre business plan. 

PARTAGEZ CE DOSSIER