L'industrie automobile

Mapping Control, le spécialiste aixois du véhicule connecté, se lance en Afrique

En avance sur ses concurrents, Mapping Control offre des solutions pour mieux gérer les parcs automobiles. Première étape à l'étranger : le Maroc. Et le reste de l'Afrique devrait suivre !

vehicule connecté

Quelque 2 000 clients et 60 000 véhicules connectés : la société Mapping Control, basée à Aix-en-Provence, a une longueur d'avance dans un marché naissant, celui de la télématique embarquée. Et pour cause, elle s'est lancée il y a déjà dix ans ! Il est donc temps de passer à la vitesse supérieure, et d'offrir ses services - gestion de parcs de véhicules, analyse de conduite, géolocalisation - à l'étranger. Elle vient de s'implanter à Casablanca, au Maroc, en scellant un accord avec le groupe Saham Assurances. Le but est le même qu'en France : réduire les coûts pour les entreprises clientes (Mapping Control a calculé que ses services pouvaient faire gagner 120 à 150 euros par véhicule et par mois sur la gestion de flotte) et augmentation de la productivité des salariés, sans oublier un accroissement de la sécurité.

Maroc, puis Ghana, Gabon, Côte d'Ivoire, Sénégal...

L’offre Saham Assurances est commercialisée depuis le 1er janvier 2016, dans son réseau de vente (composé de 900 personnes), en mode indirect (agents commerciaux, courtiers en assurance) et direct (commerciaux de la division Entreprise Grands Comptes). Le partenariat vise la connection d'au moins 30 000 véhicules cette année au Maroc. Le Ghana, le Gabon, la Côte d'Ivoire, le Sénégal devraient suivre ensuite.

Résultat Mapping Control table sur un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros

Résultat, Mapping Control table sur un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, soit 25 % de plus qu'il y a cinq ans ! Et la petite aixoise (60 salariés), qui a intégré l'Accélérateur PACA il y a peu, ne compte pas s'arrêter là. Ainsi, la PME s'intéresse particulièrement à la Pologne et à l'Espagne.

PARTAGEZ CE DOSSIER