L'industrie de demain se construit aujourd'hui

5 exemples d’usines du futur

Retrouvez quelques usines, notamment en Île-de-France et Nouvelle Aquitaine.

  •  A Villaroche, en Seine et Marne, l'ETI toulousaine Excent, qui développe des lignes de production clé en main pour les grands groupes aéronautiques notamment, a conçu la nouvelle ligne d’assemblage du moteur Leap de Safran. Rien, sur place, n'a été laissé au hasard : ni les moteurs, montés en un temps record (quelques minutes !) grâce à des outils tels que le Smart Trolley ou le JacXson, des chariots intelligents pilotés avec une tablette tactile, capables de précision de l'ordre du millimètre, ni l'éclairage, conçu pour éviter toute zone d'ombre, et tout problème qui serait passé inaperçu.
  • Toujours en Seine-et-Marne, à Montereau sur le Jard, une autre ETI, JPB Système, conçoit, fabrique et commercialise des produits auto-freinants pour la sécurisation des ensembles vissés sur les réacteurs d’avions. Sa nouvelle usine, entièrement robotisée (une machine en remplace trois autres moins avancées, et un seul professionnel peut en piloter deux en même temps, tant elle est facile à manier) est opérationnelle depuis le premier trimestre 2017. De quoi offrir une qualité zéro défaut et un service sans faille aux clients, relève le PDG, Damien Marc, pour ajouter : « Nous pouvons être aussi compétitifs que les pays à bas coût et même meilleurs qu'eux en ce qui concerne la technicité et le service aux clients ».
  • A Blanquefort, en Gironde, Sunna Design, concepteur et fabricant de solutions innovantes d'éclairage solaire autonome pour les pays émergents, a inauguré sa nouvelle usine à l'été 2016. Elle est dotée d’équipements permettant d’industrialiser les process de fabrication. De quoi multiplier par 10 la capacité de production - jusqu’à 100 000 pièces par an, tout en maîtrisant les coûts pour continuer de produire dans l'Hexagone. Et de quoi, évidemment, changer d'échelle !
  • Toujours à Blanquefort, Délidess, une PME spécialisée dans la fabrication de dessert frais en marque de distributeur, a elle aussi lancé, à l'automne 2016, son usine, labellisée usine du futur par la Région Nouvelle-Aquitaine. L’objectif ? « Disposer d’un outil ultramoderne capable de faire gagner la société sur le plan de la compétitivité tout en accompagnant sa croissance », répond Laurent Boisserie, co-fondateur de l'entreprise.
  • A Limoges, la PMECerinnov Group, spécialiste de l'ingénierie robotique et des équipements industriels pour l'industrie de la céramique et du verre, accompagne ses clients sur le chemin de l’industrie 4.0. Comment ? A la fin 2016, elle a lancé un projet, baptisé CER-eFactory, dans le domaine de la 3D afin de faciliter la conception et la fabrication d'objets, avec, en ligne de mire, la possibilité de limiter les coûts et de réduire les délais et la longueur du cycle de conception, le tout pour renforcer la compétitivité des acteurs du secteur. De Saint-Gobain Formula à Alliages céramiques en passant par Imerys, ils ont tous répondu présents ! 

PARTAGEZ CE DOSSIER