Premier marché sur internet en termes de nombre d’acheteurs, avec 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en e-commerce seulement, l’habillement, est encore au cœur du budget des Français selon les chiffres de l’lFM (Institut français de la mode). Si le secteur conserve son dynamisme et son attractivité habituels, il connait des mutations importantes engendrées par l’expansion des ventes en ligne et les nouvelles sensibilités des consommateurs.

Très dépendante des nouvelles tendances, la mode est un secteur qui vit au rythme de l’actualité. Aujourd’hui, les consommateurs, de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux s’orientent vers une consommation plus réfléchie. La mode responsable, locale et durable gagne du terrain au détriment de la fast fashion. Devant le développement des plateformes de ventes en ligne entre particuliers, le marché change de visage et s’ouvre davantage à la seconde main et à au recyclage. Ces tendances obligent les enseignes de mode traditionnelles à réinventer leur business model. Plateformes de ventes directes, services de location de vêtements, retoucheries pour leur donner une seconde vie, les traits de la mode de demain se dessinent. « On assiste depuis 2-3 ans à une déconsommation et à une insistance sur l’importance de la consommation responsable. Il y a une vraie conscience de l’impact négatif des industries de la mode sur l’environnement. », nous explique Delphine le Mintier, experte Mode et Luxe chez Bpifrance. Dans ce dossier, nous rassemblons pour vous les nouvelles tendances mode pour suivre la transformation de ce marché.

PARTAGEZ CE DOSSIER