Les chiffres de la semaine

Mars 2018

Retrouvez les "chiffres de la semaine" publiés en mars 2018.

9,1 M€

C’est le montant investi par les 172 annonceurs qui ont diffusé leur publicité sur France Télévision lors des retransmissions de la première semaine des Jeux Olympiques d’hiver 2018. 

Selon l’étude de Kantar Media, 20 % de ce montant ont été financés par seulement 5 annonceurs, chacun ayant investi entre 230 et 580 k€ sur cette semaine du 9 au 16 février. Au total, 1827 spots publicitaires ont été diffusés et concernent essentiellement l’alimentation et la santé. La beauté (9 % des spots), l’automobile (8 %) et le tourisme (8 %) font également partie des secteurs les plus représentés. 

Les disciplines attirant le plus les annonceurs sont le snowboard et le patinage artistique avec 250 spots chacun, suivies du ski acrobatique et de la luge avec 200 spots pour l’un et l’autre.

Source Jeux Olympiques 2018 : une activité publicitaire soutenue, par Kantarmedia via CB News du 21/02/2018.

40 %

C’est la part des femmes parmi les créateurs d’entreprises individuelles en France en 2017. 

Cette proportion est stable depuis 2015 d’après l’Insee, mais elle n’était que de 29 % en 1987 et de 33 % en 2000. Certains secteurs sont néanmoins peu mixtes comme la Construction et les Transports pour lesquels 98 % et 94 % des créateurs sont des hommes ou encore la Santé humaine et action sociale ainsi que les Autres services aux ménages qui comptabilisent 73 % et 69 % de créatrices.

Le nombre de créations d’entreprises individuelles a augmenté de 6 % en 2017 (hors micro-entrepreneurs) et les porteurs de projet sont de plus en plus jeunes : 37 % ont moins de 30 ans. 

Source Les créations d’entreprises en 2017, l’Insee le 30/01/2018.

82 %

C’est la part des Français qui révisent à la baisse leur bonne opinion d’une entreprise si elle a une mauvaise politique RSE.

A l’inverse, 67 % révisent à la hausse une mauvaise opinion si une entreprise a une bonne politique écologique ou sociale.

Selon un sondage réalisé par le cabinet Denjean & Associés, les actions pour le bien-être des salariés sont les plus appréciées, suivies de celles en faveur de la préservation de la santé des populations. La fraude, le travail des enfants ou encore la pollution sont quant à elles les pratiques les plus choquantes.

L’enquête note aussi que les Français attendent, en cas de crise, de l’honnêteté de la part de l’entreprise impliquée, et des explications sur les corrections à apporter. A l’opposé, refuser de répondre aux journalistes ou attaquer les plaignants attise immédiatement la méfiance.

Source :  Enquête Denjean & Associésvia une infographie Novethic du 09/03/2018. 

700

Ce sont les millions de tonnes de CO2 économisés chaque année dans le monde grâce au recyclage industriel et domestique.

Selon le rapport FEDEREC, les 102 millions de tonnes de matières collectées en 2016 en France ont évité le dégagement de 22,5 millions de tonnes de CO2, correspondant à 20 % des émissions annuelles du parc automobile français.

Le BIR (Bureau of International Recycling) a instauré le 18 mars 2018 la première Journée mondiale du recyclage pour sensibiliser les leaders mondiaux, les professionnels et les citoyens, à l’importance de cette pratique.

Ces déchets représentent une 7e ressource après l'eau, l'air, le pétrole, le gaz naturel, le charbon et les minéraux : l’industrie du recyclage a créé 1,6 million d’emplois dans le monde dont 26 750 en France et contribuera à hauteur de 400 Md$ au PIB mondial dans les dix prochaines années.

Source : Fédération des entreprises du recyclage : FEDERECBureau of International Recycling - Global Recycling Day du 18 mars 2018 et un article d’ID L'info durable du 16 mars 2018.

42 %

C’est la part des investissements industriels estampillés « Usine du futur » dans lemonde en 2017.

Le baromètre, réalisé par l’Institut de la réindustrialisation, EDF, Fives et Trendeo se base sur l’analyse de milliers d’articles de presse et sur six critères « usine du futur » : flexibilité, numérisation, efficacité énergétique, efforts sociaux, efforts territoriaux et efforts environnementaux. 

Parmi les 3 412 investissements industriels mondiaux identifiés pour 2017, les projets de numérisation viennent en tête avec 17 % des investissements, à l’inverse des efforts sociaux qui n’atteignent que 6 %, mais qui progressent par rapport à 2016. 

Le secteur de l’énergie (électricité, gaz et vapeur) concentre le plus grand nombre de projets (431), tandis que celui du pétrole a rassemblé les plus forts montants investis par projet (1 938 Md$ en moyenne), et celui de l’électronique a créé le plus d’emplois (875 en moyenne par projet). 

Source : Baromètre mondial de l’investissement industrielObservatoire des Usines du Futur, via l’Usine Nouvelle du 20/03/2018.

PARTAGEZ CE DOSSIER