Tourisme un secteur innovant qui doit se réinventer

Coucoo ouvre son capital à Bpifrance

Coucoo, l’un des leaders français du tourisme durable et écoresponsable, a levé 3,5 millions d’euros auprès de Bpifrance et de ses partenaires privés. Jessica Barbé, directrice de Participations au Pôle Tourisme et Loisirs chez Bpifrance, nous éclaire sur cet investissement.

Coucoo sort le grand jeu pour poursuivre son développement. Grâce à une augmentation de capital de 3,5 millions d’euros, Emmanuel de La Bédoyère et Gaspard de Moustier - le duo à la tête de Coucoo - ne manquent plus d’atouts pour exporter leurs cabanes haut de gamme et éco-responsables dans toute l’Europe. La startup, qui intervient souvent dans des lieux classés zones naturelles, va pouvoir développer de nouveaux sites et continuer à innover. Jessica Barbé, directrice de Participations au Pôle Tourisme et Loisirs chez Bpifrance, contributeur principal de cette ouverture de capital, explique les raisons de cet investissement.

Pourquoi avoir participé à l’ouverture du capital de Coucoo ?

Pour nous, c’est un des seuls acteurs organisés pour développer ce type de tourisme. Les dirigeants ont un vrai savoir-faire, une expérience de plus de 10 ans, des connexions avec les départements et déjà quatre éco domaines de qualité. Ils ont aussi la capacité à trouver de bons emplacements ainsi qu’une véritable expérience hotellière. C’est la première ouverture de capital de Coucoo, et la participation de Bpifrance à cet investissement permet de rassurer l’ensemble des partenaires.

Qu’est-ce que Bpifrance attend de cet investissement ?

Pour nous, ce n’est qu’une première étape. L’objectif est d’ouvrir deux sites par an en France et en Europe. Pour l’instant, cette ouverture de capital va permettre à Coucoo de se développer pendant deux à trois ans. Nous attendons que l’entreprise déroule son plan de développement avant de réinvestir pour enclencher la deuxième phase de croissance. L’idée est de faire de Coucoo l’un des leaders du tourisme expérientiel nature haut de gamme en France et en Europe.

Quels sont les critères qui ont été retenus pour cet investissement ?

Nous avons investi pour faire du capital-développement. Un des critères est donc la rentabilité financière du groupe. Nous avons aussi regardé si l'entreprise avait un business model solide et la capacité à développer d’autres sites. Selon nous, Coucoo s’inscrit également dans une tendance forte et dans un marché en croissance.

Par ailleurs, la société dispose d’une forte communauté. Ils comptent plus de 100 000 abonnés sur leurs différents réseaux sociaux et les retours clients sur le site sont positifs.

Et pour terminer, la qualité de l’équipe dirigeante a été un facteur déterminant. Sont-ils de bons gestionnaires ? De bons développeurs ? Possèdent-ils les connexions nécessaires pour assurer leur développement ? Intègrent-t-ils les valeurs de Bpifrance ? Avec Coucoo, les réponses à ces questions étaient toutes positives.

Qu’est-ce que Bpifrance va pouvoir apporter à Coucoo au-delà de l’investissement financier ?

Bpifrance va être présent au comité de décision pour valider les choix stratégiques. En tant que fonds spécialisé dans le tourisme, nous allons pouvoir apporter tout notre écosystème et mettre en relation la société avec d’autres chefs d’entreprise ou de potentiels clients. Il y a aussi tout un accompagnement qui est prévu sur des missions spécifiques en collaboration et à la demande des dirigeants (finance, digital…). Coucoo a pour ambition de se développer à l’international. Nous pourrons faciliter la mise en relation avec Business France si besoin. Nous favoriserons leur présence à des événements organisés par Bpifrance, ce qui contribuera à la notoriété du groupe.

PARTAGEZ CE DOSSIER