La Normandise : le champion français du « pet-food »

La Normandise, entreprise spécialisée dans la fabrication et le conditionnement d’aliments pour chiens et chats, est un des leaders européens du pet-food. 

Une success story Made in Normandie. En moins de 30 ans, l’entreprise familiale fondée par Catherine et Christian Duquesne, s’est imposée dans le secteur très concurrentiel du petfood, les aliments pour nos animaux de compagnies. Spécialisée dans la fabrication de portions individuelles pour chats et chiens de petite taille, l’entreprise qui exporte ses produits dans près de 70 pays est passée de 6 salariés à ses débuts à plus de 600 aujourd’hui. Retour en chiffres sur 3 décennies de succès.

1991 : l’année de création de la Normandise

Partant du constat que les aliments destinés aux chats et chiens n’existent pas en petits conditionnements sous marques de distributeur (MDD), le vétérinaire Christian Duquesne, spécialiste de la nutrition animale, et son épouse Catherine fondent La Normandise Pet Food. 30 ans plus tard leurs deux fils s’apprêtent à prendre les rênes de l’entreprise familiale.

200 : en tonnes, la quantité de viandes utilisées chaque jour par l’entreprise

La Normandise fabrique et conditionne 90 000 tonnes de produits finis par an.

1er : l’entreprise est le premier fabricant de pochons et barquettes en MDD en France 

L’entreprise normande propose ainsi à ses clients des produits à base d’ingrédients d’origine animale et végétale sous forme de terrines, mousses, effilés conditionnés en barquettes, mais aussi des émincés, effilés en sauce ou en gelée, conditionnés en pochons, aussi appelés sachets fraîcheur.

110 M€ : le chiffre d’affaires de l’entreprise en 2018

Les fortes capacités industrielles, l’expertise dans la formulation des produits et la recherche constante d’innovation sont le socle de la qualité et du succès de l’entreprise.

65 % : la part de son chiffre d’affaires à l’export

Référencée par une très grande majorité des grandes enseignes de distribution française et européenne, La Normandise exporte près des deux-tiers de sa production, dont près de 10 % vers des pays hors Union européenne.

Bpifrance, qui accompagne La Normandise depuis plusieurs années dans le financement de ses innovations, a participé à ses deux dernières levées de fonds en 2014 et 2018 et détient un peu plus de 8 % du capital de l’entreprise.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil


Une erreur est survenue sur la page.


Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil