Lors de la 6e édition des Midi-Entrepreneures, Nathalie Hutter-Lardeau, nutritionniste et CEO d’Atlantic Santé, agence de communication spécialisée dans la nutrition, la santé, la sécurité alimentaire et l’environnement, s’est prêtée au jeu lors d’un échange sans filtre de 90 minutes. Interview d’une serial-entrepreneure inspirée et inspirante.

Comment es-tu devenue entrepreneure ?

Après une expérience enthousiasmante de 7 ans au marketing chez Lactalis, à l’époque Lactel,  j’ai décidé de démissionner pour créer mon agence de conseil en communication et marketing dans le domaine de la santé alimentaire. J’ai préféré me lancer dans l’entrepreneuriat plutôt que de faire une évolution hiérarchique classique. Je souhaitais également développer mon potentiel créatif.

Comment t’es-tu lancée ?

Avant de créer son entreprise, il est important de connaître certaines bases, c’est pourquoi j’ai fait un stage à la Chambre de commerce et d’industrie. J’ai ensuite travaillé mes statuts, déposé le nom de mon entreprise et constitué un budget pour éviter le stress de la première année. Deux éléments sont donc importants pour se lancer dans entrepreneuriat : c’est d’abord d’avoir un minimum de souplesse financière et de bénéficier d’un accompagnement de professionnels. Quand j’ai démissionné, j’avais mis un an d’économies de côté, cela a été moins de stress et moins de galères à gérer au quotidien.  

La solitude de l’entrepreneur(e), tu connais ?

J’ai eu la chance de créer un concept qui m’a permis d’embaucher rapidement. Ce qui me motive, c’est l’énergie et l’émulation du travail d’équipe. Au fil des années, j’ai intégré différents réseaux de professionnels comme l’APM (Association Progrès du Manager), le Réseau Entreprendre, et certains dédiés aux Femmes Entrepreneures.

En parlant de réseaux, qu’est-ce que cela t’apporte ? 

Ils m’ont permis de me rendre compte que les entrepreneures sont toutes confrontées aux mêmes problématiques : trésorerie, recrutement, prospection, gestion des carnets de commande à long terme… Au-delà de ce constat, j’ai pris confiance en tant qu’entrepreneure et me suis ouverte à d’autres possibilités. J’ai intégré le Réseau Entreprendre, il y a 4 ans. J’ai tout de suite vu que les valeurs de solidarité, de partage et d’écoute y résonnaient avec les miennes. Et aujourd’hui, j’ai la chance de bénéficier de l’accompagnement de son programme « Ambition », soutenu par Bpifrance. J’ai par ailleurs été touchée de voir que le sujet de la mixité y est important, notamment à travers « WomEnergy ».

Tu ne connais donc pas la crise ?

Mon entreprise a été touchée par celle de 2008, j’ai alors connu une baisse de chiffre d’affaires. L’important, c’est de savoir rebondir. C’est ce qui m’a d’ailleurs poussé à intégrer des réseaux de dirigeants pour mieux apprendre à gérer l’aspect financier qui n’était pas ma compétence première. Aujourd’hui, je suis davantage entourée et conseillée. Je recommande vraiment aux entrepreneurs d’entrer dans des réseaux pour être soutenu et accompagné. 

Aujourd’hui, tu es même présente à la Station F !

Notre expertise est d’accompagner les projets santé. En 2016, avec Delibento, nous avons créé un concept innovant de repas box équilibré. Il a retenu l’attention de différents incubateurs, et j’ai eu la chance d’être sélectionnée dans la première promotion de la Station F, à Paris. C’est une très belle opportunité pour notre agence Atlantic Santé, c’est ce qui lui a permis de lui donner une nouvelle dimension, tant sur le plan de l’innovation que sur la reconnaissance de son expertise.

Après Atlantic Santé et Delibento, tu viens de lancer WomUp.

En effet, j’ai élargi le concept de boisson Wom’up®, qui avait été lancée en 2018, en une market-place de produits Santé pour femme dans 4 univers (eat/drink/love/move). Chaque commande  ou abonnement au kit mensuel permet d’apporter un soutien financier à des projets entrepreneuriaux de femmes sélectionnés pour leur impact santé et/ou sociétal. Ils seront mis en lumière sur la plateforme WomUp®. Celle-ci a d’ailleurs été sélectionnée par le Village by CA pour être accélérée.

De quoi es-tu le plus fière ?

Aujourd’hui, je suis fière d’avoir osé me lancer, d’avoir eu le courage de persévérer dans les moments difficiles, et d’avoir fédéré mon équipe de salariés et des partenaires autour du réseau HL-network, soit 14 salariés, 20 freelances et 60 experts qui m’accompagnent au quotidien dans mon désir d’apporter des réponses concrètes, des solutions pratiques et innovantes à tous les professionnels sur des questions en lien avec la nutrition, la santé, la sécurité alimentaire et l’environnement. Je suis aussi ravie avec mon parcours de donner envie aux femmes de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

L'objectif du #VTE ? Réunir deux univers qui ont deux besoins différents : Les #PME et #ETI ayant des difficultés à… https://t.co/KlS5SQoSps