1 milliard d’euros pour la trésorerie des ETI et le secteur du tourisme français

Deux accords ont été signés par la Banque européenne d’investissement et Bpifrance, dans le cadre du plan de relance, avec pour objectifs de renforcer la trésorerie des ETI et les fonds propres des entreprises du secteur du tourisme.

  • Actus
  • Bpifrance
  • Investissement
  • Tourisme
  • Nationale
  • 19 mai 2021
  • Temps de lecture: 2-3 min
1

Comme un air de relance. Tandis que les terrasses, les cinémas et les musées rouvrent ce 19 mai, annonçant la première étape du plan de déconfinement de la France, la Banque européenne d’investissement (BEI) et Bpifrance se mobilisent pour le secteur du tourisme français et pour la trésorerie des ETI. Dans le cadre du plan de relance, la BEI annonce une souscription au fonds France Investissement Tourisme 2 de Bpifrance, à hauteur de 25% de sa dotation. En parallèle la banque européenne soutient l’action de Bpifrance par un accord portant sur un milliard d’euros de prêts, garantis à 75% par la BEI pour renforcer la trésorerie des ETI françaises.

Werner Hoyer, président de la BEI souligne « l’importance de la mobilisation de l’Europe en un temps record afin d’aider les entreprises à faire face aux conséquences de la crise de la Covid-19 et d’accélérer le financement de la relance. Nous veillons à apporter aux entreprises toutes les ressources nécessaires afin de leur permettre de surmonter la pandémie et de repartir de l’avant ».

Nouvelles avances de trésorerie pour les ETI françaises

Bpifrance, grâce au soutien de la BEI, proposera en direct aux ETI de nouveaux dispositifs d’avances de trésorerie, notamment « Avance+ Préfinancement » afin d’apporter aux entreprises la trésorerie nécessaire au lancement des marchés dont elles bénéficient. L’accord porte sur une enveloppe totale d’1 milliard d’euros de prêts compris entre 100 000€ et 50 M€, garantie à 75 % par la BEI. Ce dispositif permettra d’accompagner les ETI pour une durée maximale de 24 mois. 

Cet accord permet d’enrichir l’offre de financement court-terme de Bpifrance, afin de l’étendre au-delà de la cible PME. « Bpifrance et la BEI consolident leur action commune sur des segments-clés pour la relance de l’économie française. Le soutien de la BEI nous permet de renforcer notre capacité de financement court-terme aux ETI, vecteurs de compétitivité industrielle, d’emplois et de dynamisme pour les territoires. Nous confirmons également notre engagement au service du rebond et de la transformation des entreprises de la filière du tourisme, durement affectées par la crise et essentielles à notre économie. », précise Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. 

La BEI souscrit au Fonds France Investissement Tourisme 2

Bpifrance a lancé en 2020 le Fonds France Investissement Tourisme 2 (FIT2), dans le prolongement du premier fonds créé en 2015. Il vise à soutenir les PME et petites ETI du secteur du tourisme fragilisées par une situation conjoncturelle telle que la crise liée au Covid-19, mais dont les fondamentaux restent pérennes sur le long terme. Doté de près de 190 M€ et déjà souscrit par la Banque des Territoires, il ambitionne d’accompagner en fonds propres et quasi-fonds propres, près de 150 exploitants touristiques, avec des tickets d’investissements compris entre 400 000€ et 7 M€. Au-delà de l’apport économique pour les entreprises du tourisme, l’ambition de FIT 2 est de rallier des co-investisseurs sur ce segment afin de créer un effet d’entrainement et de redonner confiance à l’écosystème. 

Avec une souscription à hauteur de 25 % de la dotation du fonds, la BEI renforce la force de frappe de FIT 2 et son ambition d’accompagner le rebond du secteur et sa transition numérique et durable, pour faire de la France une référence en matière de tourisme responsable et innovant.

A lire aussi :

La Banque européenne d’investissement enclenche une nouvelle étape pour déployer sa stratégie « climat »