28 % des dirigeants estiment que leur chiffre d’affaires aura égalé ou dépassé, en 2021, le niveau d’avant-crise

Selon le baromètre Bpifrance Le Lab X Rexecode, une majorité des PME/TPE fait état de meilleures perspectives au second trimestre 2021 en termes de trésorerie, d’investissement et de croissance. Mais, si une grande partie de ces entreprises est optimiste quant au futur, une part notable d’entre elles le redoute.

  • Financement
  • Investissement
  • Bpifrance Le Lab
  • PME
  • PME
  • Nationale
  • 11 mai 2021
  • Temps de lecture: 1 min

De manière générale, les PME et TPE françaises vont mieux. C’est ce qu’il ressort du dernier baromètre Bpifrance Le Lab Rexecode. Une tendance optimiste qui redonne confiance aux dirigeants. Ils confirment, entre autres, la reprise de leur activité et 28 % d’entre eux estiment même que leur chiffre d’affaires aura égalé ou dépassé, en 2021, le niveau d’avant-crise, soit 10 points de plus qu’il y a 6 mois.  

A noter qu’ils sont cependant 43 % à estimer que leur chiffre d’affaires serait inférieur, en 2021, de 10 points par rapport au niveau d’avant-crise. 22% d’entre eux le pensent même inférieur de plus de 30 %. Concernant le Prêt Garanti par l’Etat, 16% des patrons ayant un PGE le rembourseront cette année, 23% commenceront à le rembourser en 2021 et 56% à compter de l’année prochaine. « C’est une extraordinaire nouvelle qui prouve que c’est un instrument qui marche et qui a correctement été alloué »,  a précisé Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance dans Le Grand journal de l’Eco, sur BFM Business.

L’investissement : entre hausse des prévisions et difficultés de financement

Quant à l’investissement, les intentions des dirigeants progressent. 57 % des sondés comptent investir cette année, contre 55 % en mars dernier. Un tiers revendiquent le motif environnemental et la proportion de dirigeants ayant révisé à la hausse leurs projets d’investissements et d’embauches depuis le début de la pandémie est supérieure à celle des dirigeants les ayant tout simplement annulés. 

Enfin, autre bonne nouvelle, seulement 14 % des TPE/PME déclarent rencontrer des obstacles dans le financement de leurs exploitations et 20 % observent des difficultés dans le financement de leur investissement par les établissements de crédit, soit une proportion supérieure à la moyenne de 16 %.

Retrouvez l'intégralité de l'étude sur le site de Bpifrance Le Lab