Assises de l’entrepreneuriat : ce qu’il faut retenir

Retrouvez les principales mesures annoncées lors de la clôture de ces Assises

  • Expertises
  • Temps de lecture: 1 min

Les principaux objectifs consistaient à stimuler l’esprit d’entreprise et mobiliser tous les talents, aider les entreprises à se développer, reconnaître la prise de risque de l’investissement au service de l’emploi.

Voici les principales annonces présentées :

  • lancement d’un programme d’éducation sur l’esprit d’initiative et l’innovation dans le secondaire (de la sixième à la terminale) et dans l’enseignement supérieur,
  • mise en place, par la Banque publique d’investissement(Bpifrance), dès l’été 2013, d’un fonds pour la création d’entreprises dans les quartiers les moins favorisés,
  • création d’un dispositif entrepreneur-étudiant, qui permettra à ceux qui créent une entreprise à l’issue de leurs études de continuer à bénéficier du statut d’étudiant,
  • suppression du fichier de la Banque de France sur les dirigeants ayant fait faillite, pour favoriser leur rebond professionnel,
  • création d’un « visa entrepreneur » ou équivalent, pour attirer les jeunes talents étrangers en France,
  • développement à titre expérimental de « maisons de l’international » aux Etats-Unis et en Asie, pour faciliter l’implantation de nos PME à l’étranger,
  • ouverture d’un droit à un amortissement fiscal de l’investissement, pour inciter des grandes entreprises à investir dans les jeunes PME innovantes,
  • extension du champ des dépenses éligibles aux exonérations de charges sociales du statut Jeune Entreprise Innovante (JEI) aux charges de personnel affectées à l’innovation,
  • la réforme du Plan Epargne en Actions (PEA) avec la revalorisation de son plafond à 150 000 euros et la possibilité d’y investir en plus 75 000 euros dans les PME et ETI,
  • la mise en place d’un cadre juridique pour favoriser le "crowdfunding" (financement participatif) en France.

Retrouvez l'annonce des principales mesures par le président de la République :