Capital-Investissement : le FEI et Bpifrance soutiennent la croissance des entreprises françaises

Le Fonds européen d’investissement (FEI), et Bpifrance ont signé mercredi 17 décembre 2014 un protocole d’accord visant à favoriser la mobilisation d’investissements en fonds propres au service de la croissance des PME et ETI françaises. Les deux institutions visent un potentiel de co-investissement entre 500 et 600 millions d’euros sur 4 ans dans les fonds français de capital investissement ayant pour principale cible les PME et les ETI françaises.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 2 min

Pier Luigi Gilibert, directeur général du Fonds européen d’investissement (FEI), et Pascal Lagarde, directeur exécutif de Bpifrance, en charge de l’International, de la Stratégie, des Etudes et du Développement.

Le marché du capital investissement s’est développé ces dernières décennies sur les segments du capital innovation et du capital développement, au rythme des aléas conjoncturels auxquels il reste très sensible.

L’action publique, incarnée par Bpifrance et le Fonds européen d’investissement, conjuguée à celle des Régions s’est avérée déterminante pour favoriser le développement et la structuration de ce marché en France. Leur effet d’entraînement majeur vis-à-vis d’opérateurs privés sur ce marché, ainsi que leur action ciblée sur le capital innovation, traduisent leur positionnement d’investisseurs de long terme, sur une classe d’actifs essentielle au financement de la croissance des PME et ETI les plus performantes de l'économie, innovantes et internationalisées.

Bpifrance et le FEI ont ainsi co-investi depuis plus de 15 ans dans de nombreux fonds français. Les deux institutions souhaitent, avec cet accord, accroître leur effet d’entraînement en renforçant leur collaboration.

Cette signature marque une nouvelle étape dans l’engagement conjoint du Groupe BEI et de Bpifrance de soutenir fortement la croissance et l’investissement des entreprises. Elle intervient après celle de deux contrats de financement et de garantie en 2013.

Il convient par ailleurs de noter qu’à l’automne 2014, Bpifrance a participé à l’augmentation de capital du FEI, portant sa participation à 2,3 %.

Cette mobilisation conjointe s’inscrit également pleinement dans la logique du plan d’investissement proposé par la Commission européenne, qui ambitionne de générer de nouveaux investissements dans des projets viables, portés en particulier par les PME et ETI européennes.

Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI, assure : « Cet accord est une étape supplémentaire dans une fructueuse coopération de plus de 15 ans entre Bpifrance et le FEI. Il affirme une volonté stratégique commune d’accompagner, de faciliter et de soutenir la création, le développement et la croissance des PME et ETI françaises et européennes […]».

Pascal Lagarde, directeur exécutif de Bpifrance, en charge de l’International, de la Stratégie, des Etudes et du Développement, et membre du conseil d’administration du FEI, déclare : « Cet accord renforce de façon significative l’alignement, les synergies et l’efficacité des outils nationaux et européens en soutien des acteurs du capital investissement français ».

Daniel Balmisse, directeur exécutif de Bpifrance, en charge des fonds de fonds, ajoute : « Cet accord devrait contribuer à une efficacité renforcée pour les gérants de fonds bénéficiant d’un investissement conjoint du FEI et de Bpifrance. Il est toutefois important de souligner que le FEI et Bpifrance gardent leur autonomie propre de décision en matière d’investissement ».