Collaboration grand groupe-PME : comment Effigear et Valeo embrayent sur les mobilités du futur

D’un côté, un acteur majeur de l’électrification automobile en quête de solutions innovantes pour développer les nouvelles mobilités. De l’autre, une PME qui a mis au point un ingénieux boîtier de vitesse automatique adaptative. L'histoire d’une collaboration.  

  • Actus
  • Industrie
  • Articles
  • Nationale
  • 20 août 2021
  • Temps de lecture: 2 min
Valeo Smart

Effigear innovants, a noué l’an dernier un partenariat de long terme avec Valeo pour développer et commercialiser un système d’assistance électrique pour vélo. De quoi propulser la jeune entreprise qui, aujourd’hui, accélère en modernisant son outil de production.   

Un accord sur vingt ans 

Valeo et Effigear ont signé, en 2020, un accord de partenariat pour développer et commercialiser le « Smart e-bike system » - une innovation qui intègre un moteur électrique et une boîte automatique adaptative de sept vitesses dans le pédalier. Autrement dit, un système d’assistance électrique qui permet au vélo de s’adapter au cycliste puisque c’est le moteur qui décide du meilleur mode et de la meilleure vitesse pour l’utilisateur en fonction de son rythme de pédalage ou encore de son environnement - une pente montante ou descendante, par exemple.  

Le mécanisme développé par Effigear avait tout pour séduire le géant tricolore à qui il manquait une brique technologique pour son projet de moteur électrique pour vélo. « Nous avons signé un contrat de développement. Valeo est chef de file du projet et nous sommes sous-traitant sur le développement et la production du sous-ensemble boîte de vitesse », explique Vincent Lecornu, directeur général d’Effigear en charge de l’aspect commercial, qui a repris l’entreprise, en décembre 2019, avec son associé David Roumeas. 

La collaboration avec Valeo, conclue pour vingt ans, porte en outre sur la commercialisation, avec à la clé, pour la jeune pousse, des royalties sur les ventes. « Valeo s’occupe des très gros clients avec des quantités annuelles en dizaines de milliers d’unités, tandis qu’Effigear assure la commercialisation auprès d’une frange de clientèle à moins de 5000 unités par an », précise le dirigeant de la PME basée dans la Loire, à Maclas.  

Modernisation de l’outil industriel 

Un premier pilier réussi pour Effigear, qui, un an après avoir conclu son alliance avec Valeo, capitalise sur sa nouvelle visibilité : la start-up a levé, en juin dernier, 1 million d’euros auprès d’investisseurs privés, de la Banque Populaire et de Bpifrance, ainsi qu’une subvention au titre des « investissements de transformation vers l'industrie du futur » dans le cadre du plan France Relance.  

L'objectif d'Effigear est désormais de moderniser son outil industriel. D’une part, en investissant dans un nouveau tour numérique pour décupler les capacités de production et, d’autre part, en internalisant des opérations qui jusque-là étaient sous-traitées. En plein élan, Effigear entame une nouvelle étape dans l’industrialisation de ses boîtiers de vitesse, tout en prévoyant d’étoffer ses effectifs pour appuyer sur l’accélérateur et chercher de nouvelles opportunités, à l’échelle européenne.