Drones : pourquoi le marché professionnel va exploser

Non, le drone n’est pas qu’un simple jouet très onéreux dont la destinée est de prendre la poussière dans un placard. Au-delà d’un usage loisirs, des entreprises développent des applications professionnelles. Voici donc venir les drones sauveteurs, les drones danseurs, les drones agents de sécurité…

  • Tendances
  • Innovation
  • Nationale
  • 22 mars 2017
  • Temps de lecture: 2 min

Le marché du drone civil connait une croissance exponentielle. Sur la période 2012-2017, les constructeurs et exploitants français ont connu une croissance de 900% selon une étude de l’Erdyn. En 2018, 78% du marché français des drones civils en valeur étaient représentés par les drones professionnels, contre 22% pour les drones de loisir. En 2020, le marché mondial des drones professionnels devrait atteindre près de 6 milliards de dollars.

icon drone

Des drones de plus en plus autonomes

L’agriculture a longtemps été envisagée comme le débouché le plus prometteur, pour analyser la vigueur de la vigne ou cartographier des terrains, par exemple. Mais le faible retour sur investissement - compte tenu du coût des appareils et des moyens des agriculteurs - risque probablement de freiner leur développement.

Cependant, Parrot, spécialisé dans les hautes technologies, a créé le Parrot Bluegrass, conçu spécialement pour l’agriculture de précision. Le drone embarque un capteur multispectral nommé Parrot Sequoia. Celui-ci permet de capturer 4 bandes spectrales dans la lumière visible et la lumière infrarouge invisible pour analyser l'état de santé des cultures. Les données peuvent ensuite être analysées et traitées par AIRINOV FIRST +. Le logiciel est aussi capable de générer des cartes de terrain pour surveiller les cultures à distance.

Les drones dévolus aux livraisons de particuliers, s’ils occupent le devant de la scène médiatique, ne restent encore qu’une possibilité lointaine entravée par la réglementation. En revanche, de nombreuses autres sociétés imaginent de nouveaux services innovants, très concrets, notamment dans les alentours de Bordeaux, très en pointe sur le sujet. Betomorrow croit tellement au marché des drones que cette PME bordelaise a choisi d’externaliser cette activité en forte croissance dans une seconde société, nommée Dronisos. Son objectif : ajouter des briques informatiques aux appareils existants pour démultiplier les usages. Son premier coup d'éclat marquant date de mai 2016, lorsqu'elle a fait évoluer des drones au milieu de danseurs lors de l'émission anglaise Britain's got talent, puis à l'occasion de sa déclinaison en France.

Les appareils sont totalement autonomes, donc sans pilote. Si bien que les shows de drones commencent à fortement garnir son carnet de commandes. « Cette activité commerciale, shows de drones avec ou sans danseurs, est en forte progression, confirme Sylvie Clin, présidente de Betomorrow et de Dronisos. Nous avons réalisé des spectacles pour Airbus, pour Volvo lors du lancement de son dernier véhicule en Chine, pour un grand hôtel de Las Vegas... Nous faisons aussi des shows à caractère publicitaire comme pour Oreo. »

Parrot, BeTomorrow, Dronisos et Delair sont membres de la communauté Bpifrance Excellence :

Bpifrance Excellence est le réseau business des entreprises de croissance soutenues par Bpifrance. L’objectif est de permettre la mise en relation des entreprises pour les aider à booster leur business ensemble.

Pour en savoir plus sur la communauté Bpifrance Excellence, cliquez ici.