Climat : la TEE au cœur des enjeux de demain

  • Actus
  • Bpifrance
  • Climat
  • TEE
  • 22 juin 2021
  • Temps de lecture: 2 min

Economie circulaire, approvisionnement durable et éco-conception : on rentre dans la boucle !

Aujourd’hui, retour sur un des ateliers thématiques proposé lors de l’évènement Jour E, le 6 avril dernier : “Economie circulaire, approvisionnement durable et éco-conception : on rentre dans la boucle !”

jour e

En 2021, l’économie circulaire représente en France 500 000 emplois directs selon l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Un pan de plus en plus important de l’activité française, auquel « le plan de relance du gouvernement consacre 100 millions d’euros afin de soutenir la transition écologique et énergétique de l’ensemble des entreprises du territoires », précise en introduction Erwan Harscoet, directeur sustainability service chez Deloitte. Il est l’animateur de cette table ronde composée de Mathieu Bernard, fondateur et dirigeant d’Embipack, Fabrice Millet, président du groupe Millet et Benjamin Michel Wertheimer, directeur stratégie et développement du groupe Hesus.

L’économie circulaire : diminuer l’utilisation de matières premières et recycler

Dans une économie qui génère de plus en plus de gaspillage, la société civile se réunit pour réfléchir à des solutions pérennes. Selon la Fondation Ellen MacArthur, une voiture européenne est immobilisée plus de 90 % du temps. Les bureaux, quant à eux, ne sont utilisés en moyenne que 35 à 50 % par les employés, et ce avant la crise du Covid-19. Chaque seconde dans le monde, l’équivalent d’un camion rempli de textile est incinéré ou mis en décharge, resitue Erwan Harscoet. Des chiffres qui démontrent l’urgence à agir collectivement.

Si le concept d’économie circulaire existe depuis de nombreuses années, il n'a jamais été aussi nécessaire pour faire face au modèle de production intensif actuel. Il vise à diminuer l’utilisation des matières premières et à les recycler au maximum. Ainsi, intégrer l'économie circulaire dans sa chaîne de production, c'est changer son approche de la fabrication, du transport, de l’usage et de la fin de vie de son produit, qu'il s'agisse de biens ou de services.

Dans ce contexte, la loi Anti-gaspillage et Economie circulaire promulguée le 10 février 2020 met particulièrement l’accent sur la responsabilité des « producteurs ». A l’occasion de cette table ronde, plusieurs approches d’intégration de l’économie circulaire sont explorées comme l’approvisionnement durable ou l’écoconception. 

(Re)visionnez le replay de l'atelier 

Pour aller plus loin, découvrez les ateliers de Jour E l’évènement Bpifrance autour de la transition écologique et visionnez-les gratuitement en vous inscrivant ici