Enquête ETI 2015 : un vent d'optimisme

Cette cinquième enquête annuelle, menée conjointement par la DGE et Bpifrance, montre que les ETI anticipent une accélération de leur activité en 2015, tirée par les entreprises internationalisées et innovantes. Les investissements ont sensiblement progressé en 2014 et devraient de nouveau s’accroître en 2015.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 1 min

L’international tire les anticipations pour 2015

Après une croissance encore modérée de leur activité en 2014, les ETI nationales prévoient une sensible accélération en 2015. L’environnement international plus favorable, marqué par la reprise en zone euro et la baisse du taux de change, profite aux ETI fortement internationalisées (réalisant plus du quart de leur activité à l’international), plus nombreuses en 2014 et qui sont les plus optimistes pour 2015. En termes sectoriels, l’amélioration est sensible dans les ETI des services (TIC, services aux entreprises) tandis que les perspectives restent robustes dans l’industrie. En revanche dans le commerce, le transport et la construction, l’accélération n’est toujours pas en vue.

Une amélioration des perspectives qui profiterait à l’investissement

L’amélioration anticipée pour 2015 s’appuierait d’une part sur le développement des investissements matériels et immatériels en interne, d’autre part sur la multiplication des opérations de croissance externe, tant en France qu’à l’étranger. Les investissements de croissance interne ont sensiblement augmenté l’an dernier et devraient poursuivre leur accélération en 2015, notamment dans les ETI internationalisées, dans celles qui innovent et qui se situent dans les secteurs de l’industrie et des services. Cette progression se réalise dans un contexte de relâchement des contraintes de développement perçues par les ETI, tant du côté des marges que des conditions d’accès au financement, en net assouplissement avec un coût du crédit historiquement faible.

[Lire la suite sur Bpifrance-le-Lab.fr…]