Jeu vidéo : un secteur au croisement de la French Touch et de la French Tech

  • Croissance
  • Sport
  • Innovation
  • 25 mai 2020
  • Temps de lecture: 1 min

Esport : portrait d’un business florissant

D’ici 2030, le marché du esport devrait atteindre 10,5 milliards d’euros, selon l’agence française pour le jeu vidéo. Ce secteur connaît une croissance constante et pourrait, à terme, devenir une discipline olympique.

Au croisement de l’innovation technologique et de la création artistique, le « 10e art » est devenu une discipline sportive, susceptible d’intégrer les Jeux Olympiques. Défini comme l’ensemble des pratiques permettant à des joueurs de confronter leur niveau par l’intermédiaire d’un jeu vidéo, l'esport a atteint en 2018, un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en France.

Le sponsoring aux manettes

La France compte plus de 150 équipes d’esport et ce chiffre devrait augmenter au fil des années. Pour l’instant, le modèle économique réside principalement sur l’investissement privé auprès des joueurs, des équipes ou encore des organisateurs d’évènements. Le business model des acteurs du esport repose à 70 % sur le sponsoring.

Orange est par exemple devenu le sponsor officiel de la Team Vitality, principale équipe d’esport en France. Ce partenariat se matérialise par la présence du logo Orange sur la face avant du maillot et la mise en place de rencontres entre e-sportifs et fans. Adidas, Renault ou encore Afflelou sont eux aussi sponsors de la team Vitality.