Export : comment atteindre les sommets ?

Lors de TXF France 2019, plus de 150 participants ont pu assister à un événement entièrement dédié aux possibilités de financement à la disposition des exportateurs Français. L’objectif : leur donner les clés pour atteindre les sommets. Retour sur cet événement.

  • International
  • Nationale
  • 25 février 2019
  • Temps de lecture: 2 min

L’export : un levier majeur de croissance pour les entreprises françaises

Si l’international est un levier majeur de croissance, les entreprises françaises qui s’exportent sont encore trop peu nombreuses. C’est pourquoi « la France est en train de mobiliser toutes ses ressources pour que le nombre d’exportateurs Français passe à 200 000 » explique Bertrand Dumond, directeur général adjoint, DG Trésor.
Dans ces conditions, comment encourager encore plus d’entreprises hexagonales à passer ce cap ? « Il faut tout d’abord encourager un esprit de conquête au sein des PME » affirment Julika Courtade-Gross,DG Trésor et Pedro Novo, Directeur Executif en charge des activités Export, Bpifrance. « Pour réussir à l’étranger, il faut être impatient, volontaire, optimiste, résistant, utopiste, excessif, intrépide… bref, il faut voir GRAND ! ».

Bertrand Dumont, directeur général adjoint @DGTresor a ouvert ce matin l’édition 2019 de #txffrance#export#finance dans les locaux de @Bpifrance : « Nous mobilisons l’ensemble de nos outils pour passer à 200 000 #entreprises exportatrices en France » #txfeventspic.twitter.com/AjogM2rHg1

— Direction générale du Trésor (@DGTresor) 1 février 2019

International : bien se préparer avant de se lancer

Avant d’aller se faire voir ailleurs, il faut se préparer et évaluer sa capacité opérationnelle à exporter dans la durée. Pour cela, il ne faut pas hésiter à s’adresser des organismes comme Business France, Bpifrance, les chambres de commerce ou encore des consultants implantés sur place. Ceux-ci pourront vous aider à répondre à des questions fondamentales qui vous aideront à conquérir de nouveaux territoires : « Quelle est taille du ou des marchés que je vise ? », « Qui sont mes éventuels concurrents ? » ou encore « Quelle est la croissance de consommation des produits que je propose ? », etc. En effet, selon Pedro Novo, « il ne suffit pas de recourir au financement pour se lancer à l’étranger ». Pour réussir son projet d’internationalisation, il faut sérieusement songer à allier « financement et coaching » !

Priorités 2019 en soutien au commerce extérieur évoquées à #txffrance par @Pedro__Novo & @DGTresor : insuffler un esprit de conquête tout particulièrement auprès des PME, simplification/digitalisation des procédures & marier davantage financements et accompagnement/coaching pic.twitter.com/Q3znmmWD4S

— Stephanie Tison (@S_Tison1) 1 février 2019

De nombreuses solutions au service de votre compétitivité à l’international

A chaque étape de la vie de votre entreprise, des solutions de prêt, de garantie, d’assurance, d’investissement et d’accompagnement se complètent et s’adaptent à vos projets de conquête de nouveaux marchés.

Survolez l'infographie interactive pour découvrir les solutions de Bpifrance au service de l'export et de l'internationalisation des entreprises :

Image removed.