Fwee fait du « cuir » avec des fruits

En remettant au goût du jour la technique de production du cuir de fruit, la start-up rhône-alpine Fwee solutionne le problème des invendus pour les producteurs.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 2 min
Fruits

Créée en juin dernier, Fwee assume volontiers le combat contre le gaspillage alimentaire. La start-up a en effet déjà transformé près de 6 tonnes de fruits destinés à la benne. Des pommes, des poires, des kiwis, des pêches, des abricots et même un mélange de fruits rouges ! « Je travaille sur les surplus agricoles que je collecte et transforme en cuir de fruit », décrit Soizic Ozbolt, fondatrice de Fwee. Une technique très utilisée dans des pays comme l’Arménie, le Liban et l’Iran, mais peu en France. « Il s’agit de transformer les fruits frais en purée que l’on étale sur une plaque et qui, en se déshydratant, produit une pâte sèche semblable à du cuir », explique la jeune femme. Coupées en lamelles, ces fruits séchés deviennent des friandises.

Un développement fondé sur la proximité

Cuir de fruit, Fwee

Pour commercialiser ses produits, Fwee mise sur sa boutique en ligne et sur deux distributeurs situés à Lyon. Mais l’objectif de la jeune entreprise aujourd’hui basée dans l’Ain est de parvenir à lancer des ateliers de transformation directement chez les producteurs pour limiter les frais de transport. De plus, ces producteurs pourraient aussi mettre à profit leurs réseaux de distribution pour vendre ces friandises.
« Nous devons encore affiner le modèle, mais dans l’idéal, j’aimerais installer des micro-ateliers chez les producteurs. Nous allons faire un test dès cet été afin de vérifier le seuil de rentabilité de ces unités mobiles », annonce Soizic Ozbolt. Reste un point qui s’est déjà vérifié : les sachets de cuir de fruits séduisent. Plus de 1 500 ont déjà été commercialisés en quelques mois. Par ailleurs, les producteurs apprécient de ne plus avoir à dépenser d’argent, notamment des frais d’enlèvement, pour se débarrasser de leurs invendus.
Le concept mis au point par Fwee devrait donc trouver sa place auprès des consommateurs - en leur apportant un nouveau sens.