Guillaume Lacroix, CEO de Brut : « pour être libre, il faut être éduqué et informé »

Guillaume Lacroix, co-fondateur et CEO de Brut, le média français social 100 % vidéo, était présent sur la scène du Bang lors de la dernière édition de Bpifrance Inno Génération pour nous partager sa vision de la liberté.

  • Actus
  • Big
  • Communication
  • French Touch
  • Réseaux Sociaux
  • Articles
  • Nationale
  • 08 avril 2021
  • Temps de lecture: 2 min
brut

39 millions de spectateurs uniques en Europe. D’après l’institut Tubular, l’audience sociale de Brut a dépassé celle de la BBC en 2020. Un succès que le média en ligne, lancé en 2016 par Renaud Le Van Kim, Guillaume Lacroix, Roger Coste et Laurent Lucas, doit à ses engagements et ses valeurs partagés par son public, principalement constitué de millennials.

La liberté à l’ère des réseaux sociaux

Un public jeune que Guillaume Lacroix connait bien puisqu’il échange quotidiennement avec lui sur les réseaux sociaux sur lesquels Brut publie ses vidéos. Droits de l’Homme, responsabilité du pouvoir, droit des femmes, luttes contre les discriminations, respect de l’environnement… Voilà quelques-unes des valeurs unanimement partagées par les jeunes générations, selon le CEO Brut. « Ce set de valeurs marche partout dans le monde et encadre l’exercice de la liberté individuelle comme collective », a-t-il affirmé sur la scène de Big.

Mais comme l’affirme Guillaume Lacroix : « Pour être libre, il faut être éduqué et informé ». Or, l’accès à l’information a été totalement bouleversé ces dernières années par l’émergence des médias sociaux. Pour lui, si les plus de 30 ans ont grandi avec une « grammaire commune du monde », portée principalement par quelques médias traditionnels (TV, radio, journaux.), les nouvelles générations, « celles qui ont grandi avec un portable à la main », ont eu accès à une information personnalisée « imposée à elles par des algorithmes ». Conséquence : elles ne partagent plus les mêmes outils conceptuels pour comprendre le monde. 

Malgré tout, Guillaume Lacroix reste optimiste. Si les réseaux sociaux sont accusés de beaucoup de maux, il rappelle que ces plateformes, qui « ont donné à chacun une voix », sont encore très jeunes et qu’il y observe « un mouvement qui tend à rapprocher vie digitale et vie réelle » porteur d’espoir pour l’avenir.

 Retrouvez l'intégralité des interventions sur la scène du BANG sur notre chaîne YouTube !

Big est de retour le 7 octobre 2021

Entrepreneurs, startuppers, grands groupes, étudiants, chercheurs : vous êtes attendus le 7 octobre 2021 à l’Accor Arena pour le plus grand événement business d’Europe.

Inscrivez-vous dès maintenant !