Israël : booster son innovation dans la première start-up nation

Fort d’un écosystème exceptionnel, ce champion de la R&D regorge d’opportunités pour les entreprises tricolores innovantes. L’essentiel à savoir avant d’embarquer pour la Silicon Wadi.

  • Innovation
  • International
  • Nationale
  • 17 octobre 2018
  • Temps de lecture: 1 min

Près de 7 000 jeunes pousses pour seulement 8,5 millions d’habitants, 4,5 % du PIB dévolus à la R&D, plus de 300 centres de recherche établis par des multinationales, des universités d’excellence - à l’instar de Technion, des levées de fonds et des exits record (comme l'auto tech Mobileye, qui a été acquise l’an dernier par Intel pour 15,3 milliards de dollars)… c’est dire si Israël abrite un écosystème d’innovation à la densité unique ! Ajoutons à cela un esprit entrepreneurial fort, la qualité du capital humain et une relation historique avec les Etats-Unis et cette start-up nation, baptisée « Silicon Wadi », qui se verrait bien évoluer en scale-up nation, d'ailleurs, regorge d’atouts et d’opportunités pour les entreprises innovantes à la recherche de perspectives de développement.

Secteurs high-tech porteurs

La plus grande économie du Proche-Orient, à laquelle le FMI prédit un taux de croissance de 3,4 % en 2018, offre de nombreux débouchés dans ses différents domaines d’expertise high-tech - de la cybersécurité à l’environnement en passant par l’automobile, la fintech, la santé numérique, sans oublier bien sûr l’intelligence artificielle