La croissance externe : une étude pour comprendre et se lancer !

Pour bondir et atteindre des sommets, il faut acquérir !
Pourtant, les entreprises françaises, petites comme grandes sont réticentes à pratiquer la croissance externe ?
Comment y remédier ? Quels bénéfices en espérer et sous quelles conditions ?
Bpifrance Le Lab apporte des éléments de réponse dans cette dernière étude !

  • Etudes
  • Temps de lecture: 1 min

La croissance externe : un levier de développement trop peu exploité en France

La croissance externe peut constituer un formidable levier de transformation pour l’entreprise. Que ce soit pour une start-up ou une PME, afin d’atteindre rapidement une taille critique et une position de marché significative (acquisition-agrégation), ou pour une grande entreprise arrivée à maturité, afin de se renouveler et d’enclencher une nouvelle dynamique de croissance (acquisition-innovation).

Pourtant, ce type d’opérations demeure sous-exploité en France, que ce soit par dogmatisme, par peur d’échouer ou par réticence à ouvrir son capital, ce qu’elles impliquent souvent.

Des bonnes pratiques pour augmenter ses chances de succès

A travers l’analyse d’une cinquantaine de cas, dont une dizaine est ici restituée, d’entretiens réalisés auprès de dirigeants, d’investisseurs et d’universitaires, et d’une revue de littérature approfondie, Bpifrance Le Lab a cherché à identifier les points de blocage et les facteurs clés de succès dans les opérations de croissance externe.

Son objectif : sensibiliser les dirigeants de PME et de grands groupes sur le fait que les acquisitions peuvent être de précieux leviers de croissance et d’accélération sur des marchés où la taille et le timing jouent un rôle déterminant.

Découvrez l’étude complète de Bpifrance Le Lab, dérouteur d’idées reçues. Vous y trouverez les clés pour bondir, acquérir, croître et décoller !