L'Auvergne veut séduire les entrepreneurs

Pour dynamiser son territoire, l'Auvergne multiplie les mesures incitatives en direction des porteurs de projets entrepreneuriaux.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 2 min
Carte Auvergne

« Vis ta “life” en Auvergne : satisfait ou remboursé », tel est le slogan de la nouvelle opération séduction visant à promouvoir la région auprès des entrepreneurs et des futurs salariés. Selon l’Agence de développement des Territoires d’Auvergne (ARDTA), l'offre s’adresse notamment aux native-entrepreneurs de la génération Y. Elle vise dans un premier temps la sélection de 100 candidats. Lancée le 9 septembre dernier, elle se terminera le 30 novembre prochain.

Création ou reprise d'entreprise

Les entrepreneurs ont deux possibilités : la création ou la reprise d’entreprise. Dans le premier cas, la région propose une aide à l’installation, un accueil en résidence d’entrepreneurs (voir encadré), un accompagnement sur mesure (soutien financier, conseils d’experts, formation courte), ainsi qu'un coaching de vie en Auvergne afin de découvrir les atouts de la région. Dans le deuxième, un audit de l’entreprise à reprendre s'ajoute aux dispositions prévues pour les créateurs d'entreprises.

Satisfaits ou remboursés !

Vis ta life en Auvergne

Cerise sur le gâteau, les candidats ne souhaitant pas rester en Auvergne obtiendront une allocation de 1 000 euros pour rentrer chez eux. Mais d’après l’ARDTA, le risque est limité : le pourcentage de salariés et d’entrepreneurs retournant dans leur région d'origine après s’être installés en Auvergne est faible, selon un premier constat établi grâce à l'expérience des résidences d'entrepreneurs. Bref, il est probable que le budget de cette opération ne soit pas entièrement consommé !

Résidences d’entrepreneurs

Les résidences d’entrepreneurs auvergnates proposent deux formules :

  • La résidence courte, qui concerne les créateurs et les repreneurs extérieurs à l’Auvergne. La durée de résidence peut aller de deux jours à deux semaines. Les porteurs de projets bénéficient d’un accompagnement des organismes consulaires et territoriaux locaux et se voient rembourser leurs frais de séjour (déplacement, hébergement, restauration).
  • Les résidences longues s’adressent uniquement aux créateurs d’entreprise (extérieurs mais aussi auvergnats). La durée est de deux mois minimum mais peut aller jusqu’à un an. Durant cette période, les entrepreneurs sont accompagnés et peuvent même bénéficier d’un salaire (équivalent au Smic) et/ou du remboursement de frais professionnels au sens large (communication, marketing, loyers, aide juridique…), après l’avis d’une commission, composée de 10 à 15 spécialistes.

Entre le début 2007 et la mi-2015, 2 110 porteurs de projets ont ainsi bénéficié des résidences d’entrepreneur. Avec un taux de concrétisation de 60 % (sachant qu’il reste encore 350 projets en cours). Et pendant cette période, 1 200 entreprises ont été créées ou reprises.