Les cinq raisons d’investir en 2014

Découvrez les cinq raisons d'investir en 2014

  • Expertises
  • Temps de lecture: 2-3 min

1 - Les taux sont bas

raison_investir_01

Bonne nouvelle, le taux directeur de la Banque Centrale Européenne est historiquement bas à 0, 25 % contre 1 % sur la période 2009-2012. Puisque les banques peuvent emprunter moins cher auprès de la BCE, cela doit se répercuter sur les taux de crédits souscrits aux ménages et aux entreprises. Ce niveau plancher du taux directeur constitue donc un levier de croissance incontestable. Le but est de consolider la reprise dans la zone euro en favorisant l’investissement et, donc, créer de l’emploi. Les entrepreneurs ne doivent donc pas craindre d’emprunter.

2 - L’argent est disponible

raison_investir_02

Les banques européennes prévoient de prêter plus aux PME selon une étude publiée en début d’année par le cabinet EY. « Même dans des pays comme la France, l'Autriche, les Pays-Bas et l'Espagne, où les conditions de crédit se sont resserrées considérablement dans certains secteurs, les PME devraient voir leur accès au crédit s'améliorer », estiment les auteurs du rapport. Cet assouplissement est lié à l'optimisme des banques quant à l’amélioration de l'environnement économique. Dans le même temps, les investisseurs privés ont reconstitué une partie de leur capacité d’investissement perdue depuis 2008. Un total de 683 millions d’euros a été levé par les FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation) et les FIP (Fonds d’investissement de proximité) créés en 2013, soit une reprise de +9 % par rapport à 2012. Enfin, Bpifrance a renforcé ses capacités à financer et à investir dans les entreprises. L’institution a ainsi débloqué deux milliards d’euros de prêts pour le financement de l’immatériel et les besoins en fonds de roulement.

3 - La reprise économique est là

raison_investir_03

Les indices se mettent progressivement au vert. A titre d’exemple, l’activité du secteur privé a renoué avec la croissance en mars, un dynamisme qui n’avait plus été constaté en France depuis 31 mois. Tandis que les prestataires de services voient leur activité croître pour la première fois depuis cinq mois, l’industrie manufacturière connaît une hausse soutenue de la production, la plus forte depuis mai 2011. A noter que cette tendance globale se retrouve au sein de l’ensemble de la zone euro. « La dynamique de reprise se confirme et inclut désormais la France », confirme Chris Williamson, économiste au sein du cabinet Markit.

4 - C’est le moment d’innover

raison_investir_04

La France dispose d’un des environnements les plus favorables au monde pour les entreprises qui souhaitent investir dans la recherche et le développement. Afin de relancer l’investissement et créer de la richesse, les pouvoirs publics offrent un écosystème dédié à la valorisation de l’innovation. Cela passe, entre autres, par le CIR (Crédit d’impôt Recherche –réduction fiscale basée sur les dépenses en R&D engagées), les fonds Innovation de Bpifrance ou bien encore par la valorisation de la French Tech (les jeunes pousses de la High Tech française). ». Un rapport Afic de 2012 l’a très bien montré. Malgré la crise les entreprises innovantes ont connu une augmentation de 25 % de leur chiffre d’affaires et une croissance de leur effectif de 13 %.

5 - Du mieux pour l’export

raison_investir_05

Avec la reprise européenne et la croissance américaine (+ 3,3 % au dernier trimestre 2013), le doute n’est plus permis : les entreprises françaises doivent penser mondial. La vision à l’international est désormais primordiale. D’ailleurs, signe encourageant, d’année en année, le déficit commercial diminue. En 2013, il était inférieur à celui des années 2012 (67 milliards d’euros) et 2011 (74 milliards d’euros), preuve que la France ne manque pas d’atouts sur la scène internationale. Pour faciliter la démarche des entreprises, Bpifrance, Coface et Ubifrance ont créé le label « Bpifrance export». Ce dernier se traduit par un accompagnement à l’international personnalisé et une offre de financement et d'assurance simplifiée et améliorée.

Retrouvez l'infographie des 5 raisons d'investir.