Lucibel réinstalle son activité chinoise en France

  • Etudes
  • Temps de lecture: 1 min

Un secteur porteur : les éclairages LED

Créée en 2008, Lucibel a connu en quelques années une croissance rapide sur un secteur en pleine explosion : les solutions d’éclairage LED, ces diodes électroluminescentes. Sa production était basée jusqu’à présent sur deux sites : une usine à Shenzhen (Chine) et un site à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Alors qu’elle prépare son entrée en Bourse, cette société de 21,5 millions d’euros de chiffre d’affaires a fait le pari d’un retour en France.

Relocalisation en France…

Vente de l’unité asiatique, recours à un sous-traitant pour ses fabrications chinoises… C’est désormais du site de Gardy, à Barentin (Seine-Maritime) que l’entreprise va réaliser une partie de ses éclairages : les produits sur mesure pour les professionnels du tertiaire, de la santé et du commerce, et les luminaires LED qualitatifs. Selon, son président fondateur, Frédéric Granotier, plusieurs raisons ont conduit à ce choix : non seulement la proposition de reprise du site était intéressante, mais surtout il devrait permettre à la PME de se rapprocher de ses clients européens qui demandent toujours plus de réactivité.

… Dans une ancienne filiale Schneider Electric

Le site de cette nouvelle implantation, Gardy, est une filiale de Schneider Electric de 130 salariés spécialisée dans l’appareillage électrique, qui devait fermer en 2015. Lucibel (également membre de Bpifrance Excellence) sera donc son nouveau locataire pendant trois ans, avec possibilité d’achat du site par la suite. Frédéric Granotier s’est engagé à reprendre une partie du personnel. Il veut faire de ce lieu « le principal site européen d'expertise et de fabrication de Led d’ici fin 2016 » !