ManoMano lève 335 millions de dollars en Série F et poursuit son développement en Europe

Le 6 juillet 2021, la marketplace spécialiste du bricolage maison et jardin a levé 355 millions de dollars en série F afin de poursuivre sa stratégie d’internationalisation. Cap vers l’Allemagne et le Royaume-Uni pour Philippe de Chanville et Christian Raisson, co-fondateurs et co-CEO de ManoMano.

  • Actus
  • Croissance
  • Investissement
  • Levée de fonds
  • Articles
  • Nationale
  • Investissement
  • 06 juillet 2021
  • Temps de lecture: 2-3 min
cest quoi cet invest

La licorne française poursuit son ascension fulgurante. Valorisée à 2,6 milliards de dollars, la scale-up sert plus de 7 millions de clients par mois et voit 50 millions de visiteurs uniques trainer le long de ses rayons virtuels. Des performances stratosphériques qui attirent de nouveaux investisseurs. Pour ce nouveau tour de table, le fonds Dragoneer Investment Group entre au capital, ainsi que Temasek, General Atlantic, Eurazeo, Bpifrance (via son fonds Large Venture), Aglaé Ventures, Kismet Holdings et Armat Group.

« Grâce à cette nouvelle levée de fonds, nous souhaitons devenir la destination de référence pour tous les projets de bricolage, jardinage et aménagement de la maison en proposant une expérience et des conseils de l’inspiration à la réalisation pour nos clients en Europe », explique les deux entrepreneurs. Le plan d’actions ? Renforcer leur présence européenne, en particulier en Allemagne et au Royaume-Uni ; investir dans la technologie pour améliorer leur offre de service ; accélérer leur offre BtoB, ManoManoPro ; et enfin accroître leurs investissements médias en Europe pour construire une marque unique et reconnue.

L’histoire de la boîte

Créée en 2013 par le tandem Philippe de Chanville et Christian Raisson, ManoMano est une plateforme de vente en ligne spécialisée en aménagement intérieur et extérieur. Après avoir constaté une absence de solution digitalisée dans le secteur la maison, de l’ameublement et du jardinage, les deux entrepreneurs créent d’abord Mon Echelle, puis le désormais ManoMano. Dès le démarrage, les deux entrepreneurs adoptent un positionnement unique sur le secteur, celui de marketplace 100 % online, et démarrent leur business sur un modèle B to C.

Le concept qui cartonne

Avec 3 600 marchands, ManoMano rassemble la plus grande offre de produits de bricolage et de jardinage en ligne, soit plus de 10 millions de références. La scale-up compte aujourd’hui 800 collaborateurs et opère sur 6 marchés (France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni). Sur le secteur de e-commerce, ManoMano affiche une croissance de +100 % en 2020 en Europe de l’Ouest. Le concept présente des résultats impressionnants avec 50 millions de visiteurs uniques par mois et 1,2 milliard d’euros de volume d’affaires. Une hyper croissance permise par des équipes composées de 800 personnes, dont 150 nouvelles recrues basées à Paris, Bordeaux et Barcelone.

L’invest’ à la loupe

Après avoir levé 110 millions d’euros en 2019, puis 125 millions d’euros en 2020, c’est la troisième levée de fonds de la société française en trois ans. Ce 6 juillet 2021, elle récolte 355 millions de dollars (environ 300 millions d’euros). Un nouveau tour de table mené par un nouvel investisseur, Dragoneer Investment Group. Temasek, General Atlantic, Eurazeo, Bpifrance (via son fonds Large Venture), Aglaé Ventures, Kismet Holdings et Armat Group complètent cette levée de série F.

La vision de l’avenir

« Nous croyons fermement que pour construire un champion européen de la tech qui réinvente son industrie, il est indispensable de placer ses équipes au cœur de son développement », explique les deux chefs d’entreprise. Les valeurs de l’entreprise s’articulent autour de l’audace, de l’ingéniosité et de la bienveillance, 3 valeurs clés qui permettent aux employés de grandir professionnellement. Une vision humaine du management, sur laquelle Philippe de Chanville et Christian Raisson bâtissent leur stratégie de développement technologique et business. L’entreprise compte attirer 1 000 nouvelles recrues dans les 18 prochains mois.

L’œil de l’invest’

« La pandémie a suscité un engouement international dans le secteur du bricolage, et nous pensons que cette tendance va s’inscrire dans la durée. Les consommateurs du monde entier investissent de plus en plus dans leur maison et se tournent désormais vers les canaux en ligne pour la sélection, le prix et, surtout, le conseil. ManoMano est le leader du secteur sur ces trois critères, et aucune entreprise en Europe n’est mieux équipée pour aider les bricoleurs à réaliser leurs visions », a déclaré Eric Jones, partner chez Dragoneer Investment Group. « Nous avons été extrêmement impressionnés par l’équipe de direction de ManoMano et nous sommes impatients de soutenir sa croissance alors qu’elle consolide ses positions de leader sur ses marchés existants et continue de se développer en Europe. »