Nexteam Group devient une ETI

Après avoir fusionné en mai 2013, les sociétés Asquini MGP et Sofop ont donné naissance au groupe Asquini – Sofop Aéronautique. Il y a quelques semaines, à la faveur d’une nouvelle acquisition, le groupe a été rebaptisé et intègre la catégorie des ETI.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

Sous-traitant aéronautique et spatial de premier rang, la société Asquini MGP (dont le siège est à Marmande en Lot-et-Garonne, avec une filiale en Pologne), spécialisée dans la fabrication de trains d'atterrissage et de pièces de rotor d'hélicoptères est... mariée, depuis mai 2013, à la société aveyronnaise Sofop, basée à Olemps. La société marmandaise possède 60 % des parts de l’entité Asquini – Sofop Aéronautique créée à cette occasion. Le groupe vient d’annoncer avoir fait l’acquisition de la société Gentilin, basée à Launaguet, en Haute-Garonne. Une opération de croissance externe qui lui permet de renforcer ses positions dans l’usinage de métaux durs, tout en se rapprochant physiquement d’Airbus et de Stelia Aerospace, notamment.

Plus de 700 emplois

L’ensemble ainsi constitué est rebaptisé Nexteam Group. Il annonce un chiffre d’affaires annuel 2014 pro-format de 120 millions d'euros et dispose donc de sites en Aquitaine, Midi-Pyrénées, mais aussi en Pologne et en Roumanie. Ludovic Asquini préside Nexteam qui, de fait, entre dans la catégorie des Entreprises de taille intermédiaire (ETI) avec près de 700 salariés.

L’opération a été financée par un tour de table auquel a participé Bpifrance.