Nouvelle France Industrielle : 1,2 Md€ de prêts «Usine du futur »

Bpifrance va accorder, dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir, 1,2 Md€ de prêts "Usine du Futur". Cette gamme de prêts va ainsi permettre de moderniser les industries françaises pour gagner en compétitivité et développer l’emploi.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min

La gamme de prêts de développement "Usine du Futur" de Bpifrance 

  • 340 M€ de "prêts verts" bonifiés, accordés à des entreprises qui investissent dans la transition écologique pour accroître leur compétitivité et contribuer à améliorer la protection de l’environnement,
  • 300 M€ de "prêts robotique" bonifiés destinés à financer l’investissement des entreprises engagées dans des projets structurants d’intégration d’équipements de production automatisés comme les robots,
  • 270 M€ de "prêts pour l'industrialisation", non bonifiés, destinés à financer les dépenses matérielles et immatérielles suite à un projet de R&D achevé, pour l’industrialisation et la commercialisation d’un produit, procédé ou service innovant,
  • 300 M€ de "prêts numériques" bonifiés destinés à financer l’investissement des entreprises engagées dans la transition numérique pour renforcer leur compétitivité.

Caractéristiques de ces prêts

  • Financement patient de 7 ans, dont un différé d'amortissement en capital de 24 mois maximum.
  • Sans garantie de l'entreprise ou de l'entrepreneur.
  • Financement des investissements matériels à faible valeur de gage ou des investissements immatériels.
  • Montant de 100 000 € à 3 voire 5 M€ selon les prêts, en contrepartie d'un financement privé ou d'un apport en fonds propres ou quasi-fonds propres d'un montant au moins équivalent.
  • Cumulables entre eux, ces financements peuvent donc atteindre près de 15 M€ pour une même entreprise, et contribuer ainsi à la réalisation d'investissements de l'ordre de 30 M€.