Pixium Vision va s'attaquer au marché européen

La start-up, basée à Paris, a récemment reçu l'aval des autorités européennes pour commercialiser son œil bionique sur le continent. Une étape cruciale pour le développement de la jeune pousse.

  • Expertises
  • Temps de lecture: 1 min
Pixium Vision

Fin juillet, Pixium Vision a obtenu le marquage CE pour son système de vision bionique IRIS II. Disponible sur prescription médicale pour les personnes aveugles, IRIS II est composé d’une caméra bio-inspirée qui reproduit le fonctionnement de l’œil humain et d’un implant épi-rétinien doté de 150 électrodes. Avec cette autorisation, la société - cotée sur le compartiment C d’Euronext - peut désormais commercialiser sa technologie médicale sur le marché européen et demander son remboursement aux organismes nationaux de sécurité sociale.

Des essais cliniques se poursuivent

Alors que plusieurs centres ophtalmiques européens continuent d’effectuer des essais cliniques, l’Institut de Microchirurgie Oculaire de Barcelone a été autorisé par l’autorité réglementaire espagnole à procéder à des essais sur le dispositif Iris II, le 12 septembre dernier. De quoi lui permettre de mettre un premier pied sur le marché espagnol. En parallèle, Pixium Vision développe le système Prima, un mini implant sous-rétinien photovoltaïque sans fil et modulaire au stade pré-clinique.

Créée en 2011 et employant aujourd'hui 38 personnes, Pixium Vision ne réalise pas encore de bénéfices mais ses perspectives de croissance sont très prometteuses en Europe.