Génération Deeptech : le futur de l'innovation

  • Actus
  • Bpifrance
  • Deeptech
  • Innovation
  • 15 mars 2021
  • Temps de lecture: 2-3 min

Plan Deeptech : 3 chiffres, 2 ans, un seul but

Lancé en 2019, le plan Deeptech fête ses deux ans. Aujourd’hui, Bpifrance dresse le bilan à travers trois chiffres optimistes, toujours au service d’une même ambition : faire de la France une deeptech nation.

anniversaire deeptech

« Si cette dernière année a rebattu de nombreuses cartes, elle a renforcé notre conviction que les technologies de rupture peuvent impacter durablement nos sociétés. », constate Paul-François Fournier, directeur exécutif Innovation de Bpifrance. Malgré une année difficile, les deeptech se sont montrées résilientes. Elles sont aujourd’hui 1 700 à représenter 10 % de l’ensemble des startups françaises et captent plus de 20 % des montants levés, avec 1,1 Md€ en 2020. Pour accompagner cette tendance, le Plan Deeptech passe à la vitesse supérieure.

200 startups deeptech créées en 2 ans

Le Plan Deeptech, c’est un budget de 2,5Md€ sur 5 ans. C’est aussi une résolution ferme d’accompagner la croissance de la Deeptech et de la renforcer à travers trois leviers : stimuler la création, accompagner la croissance et dynamiser les écosystèmes d’innovation sur les territoires et par filières. Depuis son lancement, 200 startups ont été créées, malgré un go-to market particulièrement capitalistique, soit 40 % de plus qu’en 2018.

Engagé aux côtés des deeptech, Bpifrance a massivement soutenu leurs créations. Près de 400 d’entre elles ont bénéficié en 2020 de 220M€ de financements à l’innovation, sous forme de subventions et d’avances remboursables. 270 d’entre elles ont également bénéficié de formations et de diagnostics personnalisés, mais aussi intégré la Communauté « Les Deeptech », dont le but est de favoriser la mise en relation des acteurs de l’écosystème.
 
Côté investissement, grâce au Fond National d’Amorçage (FNA) - géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, et dont l’objectif est d’augmenter le nombre des startups qui osent sauter le pas - l’écosystème se consolide. En ce début d’année, la Deeptech représente pas moins de 60 % des sociétés du portefeuille.

870 M€ injectés par Bpifrance en investissement indirect

Ainsi, en seulement 2 ans, les investissements de Bpifrance dans les startups ont augmenté de 58 % pour atteindre 221M€. Et grâce aux investissements en fonds de fonds, ce sont près de 870M€ qui ont été injectés par Bpifrance dans l’écosystème. L’objectif initial d’1,3Md€ d’investissement fixé pour 2023 est réévalué à 2Md€ au vu de la dynamique actuelle.
De leur côté, les financements deeptech seront réhaussés de 50 % en 2021, avec encore plus de moyens pour faire rayonner le secteur et l’élargir. « La Deeptech sera un levier clé pour assurer une meilleure résilience face aux crises sanitaires ou contribuer à une relance de l’économie plus verte. Plus que jamais l’Etat, à travers le Plan Deeptech opéré par Bpifrance, se mobilise », affirme Paul-François Fournier.
 
Dans le contexte actuel, le Plan Deeptech se donne plus que jamais pour ambition de renforcer les acteurs des solutions de demain. Trois axes prioritaires ont été défini : la Greentech, avec notamment la création du fonds Ecotechnologies 2 d’un montant de 300 M€, dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA) ; la santé, avec le lancement du startup studio ArgoBio, doté de 50 M€ et l’Industrie du futur.

10 000 participants au Deeptech Tour

Pour accompagner ces dynamiques de financement et d’investissement, Bpifrance a déployé plusieurs actions et outils de sensibilisation à la création d’entreprise avec notamment le Deeptech Tour.
La Deeptech entretient un lien privilégié avec la recherche scientifique sur laquelle elle repose pour développer des solutions technologiques de rupture. Ce continuum laboratoire-marché a été renforcé durant l’année 2020 grâce à cette tournée des campus qui a compté plus de 10 000 participants dans 16 établissements.

Alors que 44 % des doctorants voient aujourd’hui l’entrepreneuriat comme une option à l’issue de leur thèse, la plateforme www.lesdeeptech.fr a vu le jour afin compléter les dispositifs de sensibilisation déjà existants et faciliter le parcours des chercheurs et porteurs de projets dans le secteur.
En 2021, Bpifrance continuera à encourager l’intérêt des chercheurs envers le secteur en intégrant le Deeptech Tour à sa 7e édition de Big et élargira l’usage de la plateforme Les Deeptech par un service supplémentaire pour recruter des associés et des co-fondateurs mais aussi attirer des talents nationaux et internationaux vers des startups deeptech.

Le Plan Deeptech fête ses 2 ans