Startups innovantes : comment partir au Texas (SXSW) sous le Pavillon France ?

En mars 2015, le Pavillon France de la French Tech présentera les meilleures entreprises innovantes du secteur du divertissement et de la communication numérique au festival d'Austin, au Texas. Les startups qui souhaitent y participer peuvent déjà faire acte de candidature.

  • Portraits
  • Temps de lecture: 2 min

Une représentation française en augmentation

Pour la deuxième année consécutive, Ubifrance emmène les startups françaises au festival Southbysouthwest (SXSW). L’événement mondial qui se déroule à Austin (Texas) regroupe l'élite des entreprises de la création, du divertissement (musique, son, image) et de la communication numérique, réseaux sociaux, objets connectés... L’occasion de valoriser le savoir-faire de la French Tech en la matière. D’autant que la représentation française sera à la hausse. « Ce ne sont plus 10 mais 15 jeunes entreprises innovantes qui vont être sélectionnées pour participer au pavillon France ! », s’exclame Eric Morand, chef du département Nouvelles Technologies, Innovation, Services (NTIS) d’Ubifrance. Avant le Texas, où le SXSW ouvrira ses portes le 15 mars 2015, les startups qui le souhaitent peuvent faire acte de candidature. Attention, date limite d'inscription : 22 octobre 2014 !

Des critères de sélection exigeants

Les startups candidates devront donc passer la barrière du jury de sélection d'Ubifrance, composé d’entrepreneurs et  d’influenceurs. Trois critères principaux vont être pris en compte : « l’entreprise candidate doit proposer une réelle innovation technologique ou d’usage, explique Eric Morand. La solution doit pouvoir être démontrable et attirer rapidement l’attention. Le jury va, ensuite, examiner son modèle économique ainsi que la solidité de l’équipe qui la compose. Enfin, le SXSW doit pouvoir être vraiment nécessaire à la société en question ». Sur place, les heureux élus contribueront à tour de rôle à l’animation du pavillon France. De quoi permettre aux startups de profiter du festival.

Un concentré d’opportunités professionnelles

Eric Morand est catégorique : « à l’évidence, l’expérience de l'année dernière a été très positive. Les entreprises qui ont participé à l’événement nous ont dit à quel point leur présence au salon leur a été profitable. »

Parmi ces entreprises qui ont représenté la France en 2013, on peut citer Meludia, auteur d'une méthode d'apprentissage en ligne de la musique, Soundbox, qui propose une gestion collaborative de play-lists musicales, et OpenClassroom, une plateforme d'e-education.  Leur retour ? Elles ont pu en quatre jours développer un réseau de contacts qui, en temps normal, leur aurait demandé six mois. Certaines ont repensé leur mode d’organisation interne après avoir assisté aux conférences données sur place. D’autres en ont profité, au contact de startups américaines, pour revoir leur manière de communiquer.

Lors de l’édition 2015, les entreprises françaises pourront poser leur candidature au désormais fameux concours de pitch du SXSW. Un événement ouvert aux startups les plus prometteuses, qui leur permet de présenter leur projet devant un parterre d’investisseurs potentiels. De quoi s’ouvrir un boulevard d’opportunités professionnelles !