Demain : comment mieux se protéger ?

  • Conseils pratiques
  • French Tech
  • 17 avril 2020
  • Temps de lecture: 1 min

Télétravail : assurer des réunions à distance en toute cybersécurité

Le télétravail se démocratise en plein confinement. Un grand nombre d’entreprises et leurs collaborateurs utilisent des outils de visioconférences pour assurer leurs réunions. Mais ces usages entraînent des risques de cyberattaques ou la fuite de ses données personnelles.

Teams, Zoom, Skype, et autres outils de visioconférences se sont imposés comme références alors que la moitié de la population mondiale est confinée. Grâce à eux, réunions et ambiance open space se vivent depuis chez soi. Pourtant le télétravail augmente le risque, pour une entreprise et ses collaborateurs, de subir des cyberattaques, ou de laisser échapper des informations confidentielles. Voici quelques conseils pour naviguer en toute tranquillité.

Favoriser des services recommandés et sécurisés.

Plus de 500 000 comptes sur l’application Zoom ont été mis en vente sur le dark web. Très plébiscitée au début du confinement, l’application a été vivement critiquée pour son manque de sécurité révélée par des cyberexperts. Ils expliquent que des fuites ont, en partie, été causées par la technique du credential stuffing. Les hackers ont simplement récolté des mots de passe issus d’anciens piratages, et tenté leur chance sur les comptes Zoom. De nombreuses entreprises, ainsi que des institutions gouvernementales ont décidé d’interdire son usage à leurs employés et ont dû trouver des alternatives.