Wantalis fait un carton avec ses « digigloves »

La PME marseillaise innove dans les accessoires de plein air. Son liquide pour rendre les gants tactiles et tapoter un écran de portable s'arrache, en France comme à l'étranger.

  • Bang
  • Temps de lecture: 1 min
Digigloves de Wantalis

« Nous avions bien lancé un stylet, le digistick, qui permettait d'utiliser un écran de smartphone sans enlever ses gants, mais nous n'étions pas très satisfaits », déclare Jean-Marc Lombardo, le Pdg de Wantalis, une petite structure (5 personnes) spécialisée dans l'innovation de plein air, à Marseille. Le dirigeant, qui est aussi l'un des deux chercheurs de l'entreprise, réfléchit alors à un liquide qui permettrait, en imbibant des gants en laine, par exemple, de les rendre tactiles. « Après plusieurs mois de recherche, nous avons trouvé la formule magique », révèle-t-il. 

Stratégie internationale

« Dès nos débuts, nous avons misé sur l'international », poursuit Jean-Marc Lombardo. Wantalis est donc présente dans des salons internationaux et, au-delà de la vente directe sur son site web, elle noue des partenariats avec des distributeurs, français et étrangers. En outre, un étui de poignet permettant de transporter son smartphone en faisant de la course à pied, également développé par l'équipe, a séduit une firme de San Francisco, avec laquelle Wantalis s'est associée.

L'an prochain, des vestes chauffantes

La PME marseillaise déborde d'idées. Après des gants chauffants, une autre de ses innovations, elle commercialisera des vestes chauffantes l'an prochain. Comble de l'ironie, remarque Jean-Marc Lombardo, « nous allons aussi proposer des produits classiques à côté de nos innovations - pour compléter notre gamme. »