15 septembre 2015

France Digitale Day 2015 : « Battle For Greatness »

  • Evènements
  • Digital
  • Île-de-France
  • Date 15 septembre 2015 de 13H à 20H
  • Lieu Carreau du Temple, Paris
S'inscrire
Entrepreneurs du numérique, rendez-vous le 15 septembre pour la 3e édition du France Digitale Day.Au programme : une journée riche en débats, expériences inédites et en rencontres avec les acteurs de la révolution numérique et influenceurs.

Battle for Greatness

Un format inédit

Bpifrance est partenaire de cette manifestation dédiée à l’entrepreunariat dans l’économie numérique.
Le France Digitale Day a vocation à faire connaître au plus grand nombre les champions du numérique et les acteurs clés de cet écosystème dynamique de l’économie française.

Pour cette nouvelle édition, France Digitale a choisi un format inédit, celui des « Battle for Greatness: How to rise in a global economy » ou comment grandir dans une économie mondialisée.

Au programme, les batailles de l’arène, les meeting hubs, les bulles de rencontre et des acteurs majeurs du paysage économique numérique et des speakers internationaux viendront débattre et échanger avec les participants du France Digitale Day le tout en 4 rounds.

  • Round 1 : Startups v. The World

Hypercroissance et Internationalisation : Les secrets pour bien gérer

  • Round 2 : France v. France

Comment concilier le traditionnel capitalisme à la française et la nécessité de s’adapter à la nouvelle économie ? Le grand moment politique de la journée : France Digitale confiera ses plans pour faire de la France un territoire prospère au développement des startups, dans la dernière ligne droite avant 2017.

  • Round 3 : Corporate v. Disruption

Dans un marché mondial hyper compétitif et en constante évolution, les grandes entreprises font face à la disruption des startups. Comment gérer l’innovation et rester agiles ?

  • Round 4 : Investisseurs v. Ambition

Les deals size européens sont loin d’être aussi gros que ceux réalisés par des investisseurs américains. Qui manque d’ambition : les startups ou les investisseurs européens?