Perles d’Histoire met en lumière le patrimoine des entreprises

Et si raconter son histoire était un moyen de développer sa stratégie de marque ? Tel est le pari de Perles d’Histoire, une agence spécialisée depuis 12 ans dans la préservation et la valorisation du patrimoine des entreprises.

  • Actus
  • Communication
  • Digital
  • PME
  • Articles
  • PME
  • Île-de-France
  • 26 avril 2021
  • Temps de lecture: 2 min
PERLE

Différentes raisons peuvent pousser les entreprises à s’intéresser à leur passé. Pour Charlotte Lacombe, directrice du développement et de la stratégie chez Perles d’Histoire, « la première est stratégique et concerne l’entreprise elle-même, sa raison d’être et sa vision pour les années à venir. » L’histoire nourrit par ailleurs la culture de l’entreprise et crée un sentiment d’appartenance pour les collaborateurs. Elle est aussi un vivier d’expériences inspirantes pour le management et même la R&D. « Nous sommes persuadés que l’histoire peut être utile et doit servir à connecter le passé avec le présent et l’avenir » soutient Charlotte Lacombe. Au-delà de la communication, le patrimoine est un capital sur lequel il est possible de créer de la valeur sociale, marketing, commerciale et “corporate”.
 
« Notre activité se structure en deux pôles, la valorisation scientifique et culturelle », explique Pauline Le Clere, fondatrice et présidente de Perles d’Histoire. Le patrimoine est identifié, collecté, organisé et rendu accessible au travers d’inventaires, de bases de données, de plans de numérisation et de process pour les nourrir. L’objectif est de partager cette histoire avec les personnes ciblées. La valorisation culturelle nécessite un support de médiation défini en fonction des enjeux, des publics et des messages à transmettre.

Les supports physiques et digitaux au service de son patrimoine

« Le panel est extrêmement large. Nous avons comme spécificité chez Perles d’Histoire d’être créatifs pour aborder cette matière : on fait du sur-mesure » révèle Pauline Le Clere. À chaque question, une nouvelle réponse donc ! D’abord le digital. Que ce soit en création et modération de contenus pour les réseaux sociaux, en audiovisuel avec la réalisation de films longs, types documentaires, ou courts façon web-série/ capsules pour internet. Les supports peuvent aussi prendre la forme, dans cette discipline très culturelle, d’une exposition virtuelle ou de podcasts pour développer du contenu et le structurer en thématique. « Nous sommes en permanence à l’affût de nouvelles idées. Plein de choses sont à inventer ! » s’enthousiasme Pauline Le Clere.

Face à la crise sanitaire, Perle d’Histoires a décidé de récolter des témoignages sonores de grands patrons qui livrent leur confidence sur cette situation inédite. 42 dirigeants, de Bonduelle à Air France en passant par Vinci, ont joué le jeu. La collection sonore intitulée "Mémoire des entreprises au temps de la Covid 19" se trouve aux Archives nationales du monde du travail (ANMT) à Roubaix (Nord) et sont accessibles sur le site internet de l’ANMT.

L’agence mise également sur des supports physiques. Des expositions sont également l’occasion de mélanger des outils multimédias, des collections, de la pédagogie, des dispositifs tactiles… Du beau livre à la collection d’opus pour distiller le patrimoine au compte-gouttes, le print est aussi un moyen efficace. « Notre vocation est d’accompagner les entreprises à transmettre et rendre vivant leur patrimoine, qu’il soit source d’émotion et d’expériences auprès des salariés afin qu’eux-mêmes deviennent les passeurs de cette histoire en interne ou en externe » conclut Charlotte Lacombe.

Perles d’Histoire en bref :

  • Fondée en 2008 par Pauline Le Clere
  • Basée à Paris
  • 10 salariés en 2021