Investissements d’Avenir : Bpifrance soutient le déploiement international de Sigfox

Sigfox lève 15 millions d’euros, auprès d’Idinvest Partners, du Fonds Ambition Numérique, géré par Bpifrance et de ses investisseurs historiques, pour accélérer le déploiement international de son réseau cellulaire dédié à l'internet des objets.

  • Etudes
  • Temps de lecture: 2 min

Sigfox est le premier et l’unique opérateur de réseau cellulaire entièrement dédié à l'Internet des Objets. Depuis l’annonce de l’ouverture d'un premier réseau en France en juin 2012, SIGFOX poursuit son déploiement dans plusieurs pays d’Europe avec une ambition mondiale.

Afin de réduire les besoins de financement pour construire un réseau mondial, et d’accroître rapidement sa couverture, Sigfox a créé l’offre SNO (SIGFOX Network Operator). Cette offre lui permet dans chaque pays d’associer un acteur majeur au déploiement du réseau Sigfox, tout en maîtrisant l'offre commerciale de bout en bout. Chaque SNO contribue ainsi à l’élargissement d’un réseau mondial unique, et garantit une connectivité homogène en termes tarifaires comme techniques. Créer un objet connectable dans le monde entier devient dès lors très simple grâce à une puce Sigfox qui ne nécessite pas d'alimentation électrique.

Cette stratégie d’expansion, bien que moins consommatrice de ressources financières qu’une démarche de construction de réseaux directe, nécessite cependant un accroissement des fonds propres, en vue de renforcer les équipes de support au déploiement, de commerce international, de marketing tout en poursuivant les efforts de R&D.

Pour Frédéric Le Brun, directeur d’investissements, chez Bpifrance ; " Le Fonds Ambition Numérique vise à soutenir des sociétés du numérique à fort potentiel de croissance. L’Internet des Objets est un marché de plusieurs milliards d’euros qui s’ouvre à nous et dans lequel la France possède de nombreux atouts. SIGFOX amène une rupture dès l’origine en proposant un réseau dédié aux petits messages avec une offre de valeur imbattable en termes de coût et de consommation d’énergie. Le programme d’investissements d’avenir se devait de soutenir cette innovation sans précédent."