Pourquoi investir en 2014 ? Raison numéro deux

Raison n°2 : l'argent est disponible

  • Actus
  • Temps de lecture: 1 min

Raison n°2 : l'argent est disponible

« Même dans des pays comme la France, l'Autriche, les Pays-Bas et l'Espagne, où les conditions de crédit se sont resserrées considérablement dans certains secteurs, les PME devraient voir leur accès au crédit s'améliorer », estiment les auteurs du rapport. Cet assouplissement est lié à l'optimisme des banques quant à l’amélioration de l'environnement économique.

Dans le même temps, les investisseurs privés ont reconstitué une partie de leur capacité d’investissement perdue depuis 2008.

Un total de 683 millions d’euros a été levé par les FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation) et les FIP (Fonds d’investissement de proximité) créés en 2013, soit une reprise de +9 % par rapport à 2012.

Enfin, Bpifrance a renforcé ses capacités à financer et à investir dans les entreprises. L’institution a ainsi débloqué deux milliards d’euros de prêts pour le financement de l’immatériel et les besoins en fonds de roulement.